Procès de la rue du Dries: V-Europe veut se constituer partie civile

Guillaume Lys, avocat belge de l'association V-Europe
Guillaume Lys, avocat belge de l'association V-Europe - © YORICK JANSENS - BELGA

L'avocat de l'association V-Europe, qui représente plus 200 victimes des attentats de Bruxelles, a fait une demande de constitution de partie civile au début de l'audience de ce procès qui se déroule devant le tribunal correctionnel de Bruxelles.

Sven Mary, avocat de Salah Abdeslam, a avancé qu'il y avait un "manque d'intérêt manifeste" pour recevoir cette demande et a réclamé un délai d'une heure pour répondre à la question.

L'avocat de V-Europe a souligné de son côté que l'association ne réclamait que d'être traitée sur un pied d'égalité avec les autres victimes.

Pour le procureur fédéral, la requête n'empêche pas la tenue des débats.

L'audience a été suspendue pour laisser le temps au tribunal de se pencher sur la question.

Après une dizaine de minutes d'interruption, l'audience a repris. Afin de respecter les droits tant de la partie civile que de la défense, le tribunal a décidé de mettre la question en continuation.

Les débats au fond ont donc bien lieu cette semaine, mais V-Europe n'aura pas la parole.

La position de la défense est attendue pour le 22 février.

Page spéciale dans notre édition du JT à 13h :

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK