Procès de l'attentat de Charlie Hebdo : les deux Belges accusés entendus ces lundi et mardi

Le procès des attentats contre Charlie Hebdo et l'Hyper Cacher de la porte de Vincennes entre dans sa huitième semaine d'audiences. Ces lundi et mardi, les deux Belges sur le banc des accusés vont être entendus. Les Carolos Metin Karasular et Michel Catino encourent 20 ans de prison pour participation à une association de malfaiteurs terroriste criminelle

Un des enquêteurs belges décrit Metin Karasular comme peu fiable et vénal, organisateur de jeux clandestins. Il est aussi connu depuis 2011 pour des faits de trafic d'armes. Son avocat Michel Bouchat nous précise que son client "affronte" le procès. Et maintient sa position de défense : les armes viennent d'une autre filière. 

Son interrogatoire devant la Cour d'assises spécialement composée de Paris sera suivi par le passage des experts qui ont dressé son profil psychologique et psychiatrique. 

Procès historique

Le procès des attentats de janvier 2015 est historique de par son ampleur. Il aura nécessité plus de 50 jours d'audience, vu défiler près de 200 parties civiles et une centaine d'avocats. 

Ce procès est si important qu'il est filmé et enregistré au titre de la constitution d’archives historiques de la JusticeC’est la première fois qu’un procès pour terrorisme est enregistré.

La cour d'assises spécialement composée de Paris doit juger 14 accusés. Dix d'entre eux assistent au procès alors qu'ils sont en détention provisoire. L'un comparait libre, c'est le seul qui n'est pas poursuivi pour un motif terroriste. Trois autres accusés sont visés par un mandat d'arrêt. Deux sont présumés morts, la troisième est Hayat Boumedienne, l'épouse d'Amedy Coulibaly. 

Onze des quatorze accusés encourent vingt ans de réclusion criminelle. L'accusé qui comparait libre encoure dix ans de prison. Deux accusés encourent la réclusion à perpétuité. 

Le verdict est attendu pour le samedi 14 novembre.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK