Prix unique du livre: au 1er janvier en Wallonie, courant 2018 pour Bruxelles et la Flandre

Les livres ne seront pas vendus au même prix, mais chaque livre aura un prix unique qui devra être respecté sur tout le territoire.
Les livres ne seront pas vendus au même prix, mais chaque livre aura un prix unique qui devra être respecté sur tout le territoire. - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

A partir du 1er janvier, le prix unique du livre entre en vigueur en Belgique francophone. Autrement dit, tous les livres sur le territoire belge ne seront pas vendus au même prix, mais chaque livre aura un prix unique qui devra être respecté sur l’entièreté du territoire.

Philippe Goffe, libraire et président de l’Association internationale des libraires francophones, est L'Invité de Jour Première. Il est revenu ce jeudi matin sur cette décision, qui apparaitra au 1er janvier en Wallonie, mais plus tard dans l'année pour la Flandre, et donc pour la région de Bruxelles-capitale. "Bruxelles étant une région biculturelle et bilingue, le pouvoir de décision revient au fédéral, et non plus aux communautés. C’est maintenant le gouvernement fédéral et le ministère des Affaires économiques qui doivent légiférer en la matière et passer cet accord, faire en sorte que cet accord de coopération entre la Flandre et la Fédération Wallonie-Bruxelles soit signé et soit valable à Bruxelles."

Les livres papier sont concernés, mais ce ne sont pas les seuls. Les livres numériques sont aussi compris dans cette décision, bien qu'il "répondait déjà à un prix unique auparavant puisqu’on dépend très fortement du marché français et que le prix est fixé par les éditeurs, donc il n’y avait pas moyen de faire le discount sur le livre numérique auparavant. Il y a des promotions qui sont faites par certains éditeurs en numérique, mais ce sont des promotions très momentanées".

Par contre, la tabelle, qui augmente les tarifs des livres de 10 à 15%, ne disparaitra pas tout de suite, mais au fur et à mesure. "Étant donné qu’on ne peut pas non plus traumatiser l’économie de nos librairies, il faut que ce soit fait progressivement. On ne peut donc pas changer au 1er janvier 2018 la valeur de nos stocks, par exemple. Donc en 2018, rien ne changera, et puis la tabelle disparaîtra progressivement. Il ne faut pas s’attendre à ce que ces petites étiquettes, comme vous dites, disparaissent dès la semaine prochaine, il faudra attendre un peu."

Il faudra malgré tout attendre au moins 2 ans avant que la tabelle ne disparaisse. Philippe Goffe précise le calendrier de la fin des tabelles: "En 2018, il ne se passera rien. En 2019, les prix ne pourront plus être tabellisés que de 8 % au lieu de 10 ou 15, et en 2020 de 4 %. Et puis en 2021, terminé".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK