Princesse Odette, l'ex-compagne du comptable disparu de Duferco, serait morte

Princesse Odette, de son vrai nom Odette Maniema Krempin, serait morte il y a une quinzaine de jours à Goma au Congo. C'est l'ancienne compagne de Stephan De Witte, l’ex-comptable de Duferco lié à une affaire de corruption présumée et disparu mystérieusement en juin 2014. Une enquête a été ouverte mais elle risque de tourner court.

C'est une manipulatrice qui a un culot terrible

Pendant des années, elle se fait appeler Princesse Odette. Odette Maniema Krempin. C'est une femme d'affaire qui partageait sa vie entre le Congo et l'Allemagne. Pendant plusieurs mois, elle a fait partie de la vie d'un Belge, Stephan De Witte comptable pour la société Duferco. Lui est porté disparu depuis deux ans. Elle serait morte au Congo. Pour le père de Stephan De Witte, rien ne dit que sa mort n'a pas été organisée: "C'est une manipulatrice qui a un culot terrible et qui n'en n'est pas à sa première expérience. Je crois que des doutes doivent subsister à la vue de la personnalité de cette dame. Rien ne dit qu'elle n'a pas mis tout cela en scène. Rien ne dit qu'elle ne passera pas par la chirurgie pour se transformer le visage", accuse Daniel De Witte.

Pendant 15 ans, Stephan De Witte a été comptable pour Duferco. Il avait constitué tout un dossier avec de possibles données sensibles pour la société. La princesse en avait connaissance. Pour le père de Stephan De Witte: "Il est étrange de constater la disparition de notre fils depuis deux ans ainsi que celui de la princesse. Cela se résume à dire que les deux personnes qui auraient pu être au courant des secrets détenus au sujet de Duferco viennent de disparaître. On peut se poser certaines questions."

La princesse empoisonnée?

Odette Krempin aurait été empoisonnée, selon un témoin qui s’est confié à Paris-Match. Odette Krempin est l’une des dernières personnes à avoir aperçu vivant Stephan De Witte en juin 2014. Mais elle n’a jusqu’ici jamais répondu aux convocations de la justice belge. Le juge d’instruction Michel Claise a fini par délivrer un mandat d’arrêt international mais princesse Odette est restée introuvable.

L’enquête a démontré que le couple qu'elle formait avec le comptable a connu des moments difficiles. Un mobile d’ordre privé pourrait être à l'origine de la disparition. Mais d'autres hypothèses existent dont celle d'un règlement de compte sur fond de chantage. Au printemps 2015, Odette Krempin évoquait des dossiers financiers compromettants. Des dossiers liés aux anciennes activités de Stephan De Witte avec le groupe Duferco.

Si la mort d’Odette Krempin se vérifie, la justice belge aura du mal à faire la lumière sur cette mystérieuse affaire de disparition, d’autant que le Congo ne semble visiblement pas pressé d’ouvrir ses frontières aux enquêteurs belges.

Plus sur l'affaire Duferco-Kubla dans ce Devoir d'Enquête

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK