Présidentielle 2017: Le Pen profite de l'effet "attentats" mais Macron reste devant (vidéo)

C'est "Le Point" qui publie ce vendredi soir ce tout dernier sondage avant le 1er tour de l'élection présidentielle française, à 36 heures de l'ouverture des bureaux de vote, et qui reflète l'effet des attentats dans les intentions de vote: l'institut Odoxa a sondé 2 500 personnes au total, 1 500 jeudi avant l'attentat de Paris et 1 000 autres vendredi matin, après l'attaque contre les policiers.

Selon ce sondage, seule Marine Le Pen profite d'un relatif effet "insécurité"  et progresse d'un point, ce qui lui permet de recreuser l'écart avec François Fillon et Jean-Luc Mélenchon (-0,5 chacun), alors que ces derniers avaient grappillé une partie de leur retard ces derniers jours. 

 Emmanuel Macron reste cependant en tête des intentions de vote avec 24,5 %, devant Marine Le Pen (23 %), tandis que François Fillon et Jean-Luc Mélenchon, tous deux à 19 %, sont à la lutte pour la troisième place.

"Le leader d'En marche ! a de bonnes chances de sortir premier du premier tour, et désormais un faible risque d'en être éliminé, commente Gael Sliman, président d'Odoxa sur le site du Point. S'ils peuvent encore espérer se qualifier et rattraper Marine Le Pen (marges d'erreur statistique), il devient beaucoup moins probable désormais qu'ils puissent rattraper Emmanuel Macron (à l'extrême limite des marges d'erreur)"

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir