Près de 80 jeunes ont effectué un Service citoyen en 2015

La Plateforme a souligné devant plusieurs hommes politiques, dont les députés Philippe Goffin, Gilles Vanden Burre, André du Bus et Béa Diallo (photo), l'urgence d'institutionnaliser ce genre d'initiative en Belgique.
La Plateforme a souligné devant plusieurs hommes politiques, dont les députés Philippe Goffin, Gilles Vanden Burre, André du Bus et Béa Diallo (photo), l'urgence d'institutionnaliser ce genre d'initiative en Belgique. - © BRUNO FAHY - BELGA

Près de 80 jeunes ont reçu lundi à Bruxelles un diplôme certifiant qu'ils ont effectué un Service citoyen en 2015. Lors de la cérémonie, la Plateforme pour le Service citoyen a souligné devant plusieurs hommes politiques, dont les députés Philippe Goffin, Gilles Vanden Burre, André du Bus et Béa Diallo, l'urgence d'institutionnaliser ce genre d'initiative en Belgique.

"D'après nos calculs, généraliser le Service citoyen coûterait aux autorités environ 5000 euros par jeune et par cycle de six mois. Le fédéral et les entités fédérées doivent se mettre ensemble pour établir un cadre légal", a plaidé François Ronveaux, le directeur de la Plateforme pour le Service citoyen.

Des projets de six mois

Cette association réunit plus de 200 organismes désireux d'instaurer un Service citoyen pour les jeunes de 18 à 25 ans en Belgique. Elle coordonne et constitue elle-même l'un des opérateurs de ce type de programme, en espérant qu'il soit un jour soutenu et impulsé par l'Etat.

Depuis 2011, environ 350 jeunes ont effectué un Service citoyen via la Plateforme ou l'un de ses membres. Seuls ou en équipe, ils ont participé pendant six mois à des projets d'utilité collective tout en bénéficiant de formations. Ils proviennent d'origines diverses, sont le plus souvent demandeurs d'emploi et, pour certains, en décrochage scolaire, d'après les statistiques récoltées par la Plateforme.

Sur la septantaine de jeunes des différentes promotions 2015, une moitié ne s'est pas déplacée à la cérémonie de remise des certificats ce lundi midi. "Pour une bonne raison: ils ont décroché un emploi ou suivent une formation", s'est réjoui M. Ronveaux.

La Plateforme milite notamment pour une loi octroyant un statut aux jeunes en Service citoyen (indemnités, sécurité sociale,...). En Belgique, malgré le soutien d'hommes politiques de tous bords et de nombreux intellectuels, réitéré notamment après les attentats de janvier 2015 en France, il n'existe toujours pas de cadre légal.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK