Près de 70.000 citoyens ont acquis la nationalité belge depuis début 2018: d'où viennent-ils?

En octobre 2019, 3.893 personnes ont acquis la nationalité belge, selon les statistiques fournies par Statbel et le Registre national du service Institutions et Populations du SPF Intérieur. Ce qui porte à près de 34.000  le nombre de ces nouveaux Belges sur les 10 premiers mois de l'année en 2019. Un chiffre qui devrait donc être en augmentation par rapport à l'an dernier, puisque 36.215 personnes avaient  acquis la nationalité belge en 2018, soit une baisse de 4,82% par rapport à 2017.

Mais d'où viennent ces nouveaux citoyens qui ont choisi de devenir Belges? D'Europe principalement (38,8%), mais aussi d'Afrique (32,9%), et dans une moindre mesure d'Asie (17,4%). 

Si l'on examine l'origine par pays, c'est le Maroc qui fournit le plus gros contingent de ces nouveaux Belges: 9046 depuis début 2018, devant les Roumains (4236), les Polonais (2961) et les Italiens (2664).

Suivent immédiatement les Britanniques, effet Brexit oblige (2448) et les Congolais, par tradition historique (2276). Complètent le top 10 les Afghans (2233) et les Hollandais (2188).
 

Comment acquérir la nationalité Belge?

Il existe deux modes d’acquisition de la nationalité belge : la déclaration de nationalité et la naturalisation.

Depuis la réforme du Code de la nationalité le 1er janvier 2013, la naturalisation n’est octroyée que dans des cas exceptionnels : pour des personnes justifiant de mérites exceptionnels ou en faveur des apatrides reconnus.

La déclaration de nationalité devient donc le mode commun d’obtention de la nationalité belge pour les personnes majeures. 

Il existe 5 catégories de déclaration de nationalité :

  • L’étranger né en Belgique et qui y réside légalement depuis sa naissance   
  • L’étranger qui réside légalement en Belgique depuis 5 ans   
  • L’étranger qui réside légalement en Belgique depuis 5 ans et qui est marié à un(e) Belge ou qui est le parent d’un enfant belge mineur.   
  • L’étranger qui réside légalement en Belgique depuis 5 ans et qui a atteint l’âge de la pension ou qui souffre d’un handicap ou d’une invalidité qui l’empêche d’exercer une activité professionnelle.   
  • L’étranger qui réside légalement en Belgique depuis 10 ans.

 

Archives : Journal télévisé du 16/07/2012

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK