Près de 4 étudiants sur 10 ont un problème avec l'alcool

Près de 4 étudiants sur 10 ont un problème avec l'alcool
Près de 4 étudiants sur 10 ont un problème avec l'alcool - © JEAN-PHILIPPE KSIAZEK - AFP

Les chercheurs de la KU Leuven s'inquiètent de la consommation d'alcool chez les étudiants. Une étude à grande échelle réalisée auprès d'étudiants de première année montre que 37% d'entre eux boivent trop. Il y a cinq ans, il n'était encore que 26%.

"Avec ces buveurs problématiques, l'alcool a un impact important sur leur vie", déclare Ronny Bruffaerts du Centre psychiatrique universitaire KU Leuven dans le journal de Standaard.

"Ils dorment moins bien, causent des nuisances dans la rue, assistent moins aux cours, etc. Même leurs points en souffrent: leur pourcentage annuel moyen est jusqu'à 11% inférieur."

Normalisation de la consommation excessive

Le chercheur n’a pas d’explication claire quant à l’augmentation de l’abus d’alcool, mais il fait référence à une normalisation de la consommation excessive. Le nombre d'élèves réellement dépendants est resté pratiquement stable au cours des dernières années, entre 2 et 5%.

Petit déjeuner gratuit

La KU Leuven est consciente de la gravité de la situation. "Au cours des trois premiers mois de cette année, 220 personnes ont été arrêtées pour ivresse publique à Louvain. La plupart d'entre eux avaient l'âge d'être étudiant", a déclaré Chantal Van Audenhove, vice-recteur à la politique des étudiants. "Mais nous avons des projets: des campagnes originales à destination des étudiants, telles que l’offre d’un petit-déjeuner gratuit aux étudiants sobres le matin. Ou pour ceux qui sont verbalisés en état d'ébriété un séminaire de trois heures au cours duquel l'étudiant fait l'expérience de ce que l'alcool fait au corps et aux sens".

Les Clés de l'Info: l'alcool et les jeunes (19/10/2018)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK