Près de 3 pères sur 4 voudraient s'investir plus dans leur vie de famille

Sur 1.132 parents actifs avec des enfants de moins de 20 ans, 73% des pères veulent être plus disponible pour leur famille, contre 62,5% des mères. Les obstacles relevés par les hommes qui ne souhaitent pas augmenter leurs disponibilités familiales sont l'argent pour 58% des néerlandophones et 19% des francophones et une question d'image pour 37% des néerlandophones qui estiment que l'homme doit montrer qu'il travaille dur et 9% des francophones qui pensent que cela serait mal vu. Quelque 12% des pères veulent également garder du temps pour eux, contre 20% des mères.

Les mères (41%) sont plus nombreuses que les pères (32%) à se plaindre de difficultés pour concilier vie de famille et vie professionnelle.

Constatant que les 3/4 des congés parentaux sont pris par les femmes, Philippe Courard tient, entre autres, a rappelé qu'ils sont passés à quatre mois l'an dernier et qu'ils peuvent être pris distinctement par les hommes et les femmes, pour chaque enfant. "Les dispositions légales ont évolué. Il faut aujourd'hui travailler sur les mentalités des pères, des mères et des entreprises", a-t-il dit.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK