Prendre le pouls de la planète, grâce à une plateforme rassemblant des centaines de bases de données

Pourvoir observer, (presque) en temps réel, l’état de notre planète depuis notre chaise de bureau ? Cette possibilité vous est donnée par le projet ResourceWatch, une plateforme qui, à partir de bases de données, nous permet de visualiser, sous forme de cartes ou graphiques, les ressources de notre Terre, mais aussi les menaces qui pèsent sur elle.

"Nous n’avons jamais eu autant de données sur notre planète qu’actuellement. Pourtant, politiciens, chefs d’entreprises et analystes ne peuvent accéder à ces données, afin de prendre des décisions informées sur notre environnement et le bien-être humain." C’est sur ce constat qu’est bâtie la plateforme ResourceWatch.

En tout, des centaines bases de données sont rassemblées sur cette plateforme dynamique, en accès opensource, et peuvent être visualisées sur une représentation cartographique très précise de la Terre.

3 images
Le transport maritime © resourcewatch.org

Accès à l’électricité, couvert forestier, état de la biodiversité, habitats des espèces en voie d’extinction, index de l’inégalité des genres, aéroports, malnutrition enfantine, population utilisant internet, activité volcanique, blanchiment du corail, toutes ces données prennent en quelque sorte vie sur votre écran. Avec la possibilité de superposer plusieurs couches de données, afin de pouvoir faire des liens entre elles.

L’option pulse de la plateforme permet d’explorer notre planète sous certaines thématiques : qualité de l’air, inondations, déforestation.

3 images
La concentration des particules PM10 dans l'air © resourcewatch.org

Ce travail titanesque a été réalisé par le World Resources Institute, avec une trentaine de partenaires, afin de permettre un accès plus facile aux banques de données existant. Les données sont donc en accès libre pour tout le monde, du scientifique au simple citoyen. La plateforme met même à dispositions des ressources afin que ces données puissent être utilisées dans des applications, comme des atlas en ligne. Une initiative d'autant plus utile qu'une meilleure compréhension du changement climatique nous permettra de mieux y faire face, et d'essayer de le limiter.

Vidéo de présentation du projet (en anglais)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK