Premier jour du procès du Carlton de Lille, DSK parmi les prévenus

Pour Eric Dupond Moretti, avocat de David Roquet, des écoutes administratives dans des affaires de proxénétisme, n'existent pas.» Cela expliquerait les requêtes en nullité sur certains points de procédure.
3 images
Pour Eric Dupond Moretti, avocat de David Roquet, des écoutes administratives dans des affaires de proxénétisme, n'existent pas.» Cela expliquerait les requêtes en nullité sur certains points de procédure. - © PHILIPPE HUGUEN - BELGAIMAGE

Il s'agit d'une affaire de proxénétisme comme tant d'autres, s’il n’y avait la personnalité de plusieurs des 14 inculpés: Dominique Strauss-Kahn, Dodo la Saumure, sa compagne, les directeurs et propriétaires du Carlton.

Dominique Strauss Kahn est arrivé en début d'après midi au palais de justice de Lille, accompagné de son avocat. L'ancien directeur du Fonds monétaire international comparaît dans le cadre du Procès du Carlton. Il est accusé, avec 13 autres, de proxénétisme aggravé. Lui serait le principal bénéficiaire et instigateur de soirées libertines.

Le procès est entièrement public, les magistrats du tribunal correctionnel de Lille (nord) ayant refusé le huis clos partiel réclamé par une des plaignantes avec le soutien du procureur. Avant d'entamer le débat de fond, le tribunal devait encore régler des questions de procédure soulevées par les avocats des prévenus.

Accusé d'être le principal bénéficiaire et instigateur de soirées libertines à Paris et Washington, Dominique Strauss-Kahn, 65 ans, longtemps favori des sondages pour la présidentielle de 2012 en France, risque jusqu'à dix ans de prison et 1,5 million d'euros d'amende.

Le procureur s'était prononcé pour un abandon des poursuites à son encontre en estimant qu'il n'était qu'un "bénéficiaire" de la prostitution, mais pas un organisateur. Les juges en ont décidé autrement et l'ont renvoyé devant un tribunal en même temps qu'un hôtelier, un policier, un avocat, des entrepreneurs, et même un souteneur surnommé "Dodo la Saumure".

L'interrogatoire de Dominique Strauss-Kahn, surnommé DSK, n'est pas prévu avant le milieu de la semaine prochaine. Le procès de ce dossier, dit "affaire du Carlton", du nom d'un hôtel de luxe de Lille, doit durer au moins trois semaines.

Parmi les accusés, il y a également Dominique Alderweireld, mieux connu sous le nom de dodo la saumure. C'est lui qui aurait fourni les filles. Autre accusé: René Kojfer, l'ancien responsable des relations publique de l'hôtel.

Son avocat, Hubert De Larue Il s'oppose catégoriquement à l'idée d'organiser les débats à Huis clos, une demande qui avait été formulée par l'avocat ses parties civiles. Cette demande de huis clos a été refusée.

Les accusés risquent jusqu’à dix ans de prison et plus d’1 million d’euros d’amende. Le procès devrait durer 3 semaines

L'avocat de Lagarde dénonce pour sa part une information judiciaire biaisée, ainsi qu’une campagne de presse menée à un "niveau industriel". Des requêtes en nullité ont été déposées par les avocats de la défense, notamment concernant des écoutes téléphoniques administratives dont les visées auraient été purement politiques.

 

Live Blog 1er jour du procès Carlton de Lille : suivez toute l’actu en direct

RTBF, avec agences

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK
Week-end Premiere
en direct

La Première Bxl

Week-end Premiere