Pourquoi les repas à bord des avions n'ont pas de goût

RTBF
RTBF - © RTBF

Les repas servis à bord des avions sont inodores et insipides, de nombreux passagers s'en plaignent. Une étude allemande qui se penche sur le sujet vient de livrer ses premiers résultats. Les conditions de vols y seraient pour beaucoup, rapporte De Standaard.

Selon cette étude, ce n'est pas au cuistot qu'il faut en vouloir, ni à la qualité des produits, mais aux conditions de vol. L'homme serait fortement influencé par ces conditions.

Plus concrètement, la sensation de goût salé s'amenuiserait de 20% à 30% dans l'air. On parle de 15% à 20% pour le goût sucré. Les épices, elles, n'auraient quasiment plus de saveur. Les perceptions acide et amère, par contre, ne seraient pas affectées, peut-on lire sur le site du journal.

Un problème d'odorat

Les premiers résultats de cette étude allemande montrent également un déficit de l'odorat qui serait dû à l'air ambiant, jugé trop sec. Or 80% des personnes confondraient goût et odeur, selon un des enquêteurs à la base de cette étude. Ce qui veut dire que la majorité des personnes qui estiment que ces repas servis à bord des avions n'ont pas de goût, se trompent. En réalité, ils n'ont pas d'odeur puisque l'odorat est fortement altéré par l'air ambiant.

Autrement, mieux vaudrait servir aux voyageurs des repas aux saveurs fortes qu'aux saveurs subtiles. Quant aux vins, il faudrait plutôt opter pour des vins forts plutôt que doux.

C. Biourge

 

 

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK