Pourquoi le solstice d'hiver tombe ce dimanche 22 décembre et pas le 21 ?

Pourquoi le solstice d'hiver tombe ce dimanche 22 décembre et pas le 21 ?
Pourquoi le solstice d'hiver tombe ce dimanche 22 décembre et pas le 21 ? - © Tous droits réservés

D'habitude le solstice d’hiver, qui marque le top départ de la saison hivernale, tombe le 21 décembre. Cette année, on assiste à un décalage de 24h. Explications.

Sur la majeure partie du Royaume, il sera aujourd'hui aux abonnés absents. Pourtant, bien caché derrière un épais matelas nuageux, amené par endroit à déverser son trop plein de pluie, le soleil s'est bien levé ce matin. Il était 8h43, heure de Bruxelles, et c'est précisément à 16h38 que l'astre se couchera, nous gratifiant en ce 22 décembre de 7h54 d'ensoleillement, soit la journée la plus courte de l'année. 

En temps normal ce "privilège" est dévolu au 21 décembre, comme en 2016, 2017, 2018... Exceptionnellement le solstice d'hiver tombe donc cette année un jour plus tard. Pourquoi ? Comme l’explique nos confrères du site Numérama, le calendrier grégorien, d'usage chez nous, ne correspond pas au temps nécessaire à la Terre pour faire une révolution autour du Soleil. Un parcours de 365 jours, 5 heures et 48 minutes précisément. Ainsi, une fois tous les quatre ans, cette fameuse année bissextile, le calendrier dispose d'un jour supplémentaire, le 29 février afin de corriger ce décalage.

Si cette année le solstice d'hiver s'est produit un 22 décembre à 05h19 du matin, soit 365 jours, 5 heures et 57 minutes après le solstice d'hiver 2018, qui s'était lui produit à 23h22, un 21 décembre, retour à la normale dès l'année prochaine, année bissextile au cours de laquelle le solstice tombera bien le 21 décembre, à 11h02 pétantes. Tout ça n'est donc qu'une question de réglage de pendules. Mais quoi qu'il en soit, 21 ou 22 décembre, le solstice annonce l'hiver, et sur ce point il ne se trompe jamais.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK