Pourquoi la loi sexisme est-elle si peu appliquée?

Pourquoi la loi sexisme est-elle si peu appliquée?
Pourquoi la loi sexisme est-elle si peu appliquée? - © NOEL CELIS - AFP

Une première en Belgique: un homme a été condamné à payer 3000 euros pour sexisme sur la voie publique. Il a insulté une policière et lui a conseillé de faire un métier plus adapté aux femmes. Cette loi contre le sexisme existe depuis 2014, mais est appliquée aujourd'hui pour la première fois seulement. Comment l'expliquer? 

Que contient cette loi?

Cette loi est entrée en vigueur en août 2014. Elle condamne tout propos ou acte dans l’espace public qui a pour objet d’humilier une personne en raison de son sexe. Cette loi est la seule dans le monde qui considère le sexisme en tant que tel comme une infraction. Elle est appliquée pour la première fois dans cette affaire.

En quatre ans, une seule condamnation? 

Une seule condamnation en quatre ans, cela n'étonne pas vraiment Élodie Debrumetz, porte-parole de l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes. Son explication? "Je pense qu’il y a encore une partie de la population qui ne connaît pas toute la loi sur le sexisme. Il y a également toute une partie des victimes de sexisme qui n’osent pas déposer plainte", explique-t-elle. 

Selon Élodie Debrumetz, des victimes ne se rendent parfois même pas compte qu’elles sont victimes de propos sexistes. "Il arrive que les femmes, par exemple, aient elles-mêmes intégré des stéréotypes", explique-t-elle. "Il y a tout un travail à faire sur les mentalités et les comportements au sein de notre société pour faire intégrer que ces comportements nuisent à l’égalité des femmes et des hommes au sein de notre société."

L’Institut espère que la publicité donnée à ce jugement incitera d’autres victimes à porter plainte.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK