Pour la saison estivale des voyages en avion, Brussels Airport renforce les mesures sanitaires

Pour une partie de la population belge, campagne de vaccination rime avec l'espoir de pouvoir partir en vacances en avion. Les entreprises du secteur aérien se tiennent donc prêtes pour une saison estivale qu'elles espèrent "riche", qui se déroulera dans "des conditions sûres", précise Brussels Airport dans un communiqué.

Comment voyager cet été ?

Le fameux "certificat européen", un document qui mentionnera votre "statut covid" (vaciné·e, présence d'anticorps, test PCR), devrait être mis en place à la fin du mois de juin, afin de simplifier les voyages entre pays européens. Un point d'achoppement pourtant : la gratuité des tests PCR, défendue par le Parlement européen, que certains pays européens rechignent à mettre en place.


►►► Assurance, prix des tests Covid, mesures à l’étranger… Comment s’organiser pour voyager cet été ?


Actuellement, seules la France, la Norvège, le Danemark et le Monténégro offrent la gratuité des tests PCR pour raisons de voyage (s'il y a soupçon de contamination, il est toujours pris en charge par la sécurité sociale en Belgique). Autrement, il faut débourser entre une cinquantaine et plusieurs centaines d'euros, selon les pays (jusqu'à 300 euros pour la Suède).

En attendant, plusieurs pays ont déjà développé leur propre "pass corona", comme le Danemark ou la France. Le site du SPF Affaires étrangères et la carte "Re-Open EU" restent les ressources indispensables pour connaître vos conditions de voyage, peu importe le moyen de transport.

Brussels Airport assure des conditions optimales

Dans un communiqué, Brussels Airport informe qu'il "a encore renforcé sa volonté d’être un des meilleurs aéroports européens avec des standards de qualité très élevés." Les mesures sanitaires, telles que le nettoyage, la ventilation, les dispositifs afin de respecter la distanciation sociale ont été renforcés, avec une attention particulière dans la gestion de flux de passagers, lors des journées chargées. Des zones tampons, avec tentes, seront créées devant le hall des départs à cet effet. L'aéroport belge rappelle également la possibilité de se faire tester sur place, deux centres sont mis à la disposition des passagers.

“Accueillir à nouveau davantage de passagers et leur proposer un large éventail de destinations nous satisfait bien évidemment mais il reste important que ces voyages restent agréables, sans stress, en toute sécurité et si possible sans grandes contraintes au retour. C’est pourquoi, nous insistons sur l’importance d’une harmonisation européenne des conditions de voyage et l’introduction rapide du certificat vert EU Covid. Nous plaidons pour le renforcement du testing pour pouvoir alléger, voire supprimer, les mesures de quarantaine”, explique Arnaud Feist, CEO Brussels Airport. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK