Pour aider votre enfant à maîtriser la langue, chantez-lui des chansons

L'ONE s'inquiète du niveau d'apprentissage de la langue maternelle
L'ONE s'inquiète du niveau d'apprentissage de la langue maternelle - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

L'ONE, l'Office de la naissance et de l'enfance, s'inquiète du niveau d'apprentissage de la langue maternelle. Pour améliorer ce niveau, les parents peuvent agir très simplement dès la petite enfance.

Les difficultés d’apprentissage débutent-elles au berceau ? En Belgique, la moitié des enfants de 18 mois prononcent moins de 6 mots. C’est inférieur à la norme internationalement reconnue en psychologie du développement. Est-ce pour autant que la moitié des enfants belges sont en retard dans leur apprentissage ? Non.

Pour Marie-Christine Mauroy, médecin directeur à l’ONE, ce qui importe le plus pour apprendre les mots au plus jeune âge, c’est l’affectif : "Pour que l’enfant comprenne que le langage signifie quelque chose, il faut qu’il reçoive ce langage dans une relation ou un lien d’attachement" explique-t-elle à la RTBF.

Tous les moyens sont bons : raconter des histoires, chanter des chansons ou même parler de la pluie et du beau temps. "Les parents ont de plus en plus la possibilité de mettre l’enfant devant la télévision, ou de lui faire écouter un peu de musique, ou même une histoire racontée. Alors que c’est beaucoup mieux que des parents chantent une chanson à leur enfant, même si c’est faux ou si ce n’est pas bien fait : ça va être extraordinaire" poursuit-elle.

L’imagerie médicale aurait d’ailleurs démontré que les zones cérébrales actives chez l’enfant sont beaucoup plus nombreuses lorsque c’est un parent qui chante la musique. Mais, en chanson ou pas, l’important reste de stimuler le langage des enfants pour éviter que des écarts d’apprentissage ne se créent ou se creusent dès l’école maternelle.

A.L. avec Maxime Paquay

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK