Portes ouvertes au Palais de Justice: "La qualité de la Justice s'est améliorée, nous voulons le montrer aux citoyens"

Plongée dans un lieu inédit : le palais de Justice de Bruxelles ouvre ses portes au public ce samedi 24 novembre, dans le cadre de la journée portes ouvertes des Palais de Justice. Jean-Pierre Buyle est président de l'Ordre des barreaux francophones et germanophones de Belgique (avocats.be). Il était ce matin sur La Première.

Donner un visage plus humain à la Justice

Les portes ouvertes des Palais de Justice sont une occasion unique d’avoir accès aux lieux dans lesquels siègent les cours et tribunaux et de découvrir les arcanes d'une institution judiciaire qui inspire parfois méfiance, défiance même : les métiers de lois ne sont pas toujours très bien compris voire méconnus.  

"La Justice, c'est important, c'est la seule manière de rendre ce monde habitable. Et c'est une des seuls manières de rétablir des égalités", explique avec solennité Jean-Pierre Buyle.

"Les lois sont complexes. Face à cela, nous avons des femmes et des hommes de bonne volonté. La qualité de la Justice s'est améliorée : les nominations ne sont plus politisées. C'est ce que nous voudrions montrer aux citoyens. Le Palais de Justice est leur maison."

Un plan pour améliorer l'accessibilité à la Justice

Reste le coût : "Les gouvernements successifs n'ont fait qu'augmenter les droits d'accès à la Justice. On a mis une TVA sur les honoraires d'avocats, on a indexé des indemnités de procédures, etc. C'est en quelque sorte devenu un produit de luxe. Pour les personnes très pauvres, il y a un système d'aides juridiques qui a été revu et qui permet un accès sans trop de difficultés. Par contre, pour la classe moyenne, la majorité, c'est bien compliqué de consacrer un, deux, trois mois de salaire à une procédure de divorce."

Un projet d'assurance juridique améliorée est en discussion avec le gouvernement pour protéger la classe moyenne : "Le gouvernement vient de signer un projet satisfaisant dans les grandes lignes." Affaire à suivre, donc.

Les visites guidées de ce samedi

De 9 heures à 17 heures, petits et grands sont conviés à venir découvrir "l'endroit où s'exerce la justice", à travers la salle des audiences solennelles de la Cour de cassation, celle de la cour d'appel, la salle du conseil de l'Ordre, le cabinet du bâtonnier, le grand escalier, la salle de la cour d'assises et la salle des pas perdus du bâtiment construit par l'architecte Joseph Poelaert.

Des visites guidées et commentées seront organisées toute la journée par les avocats et les magistrats ainsi que des procès fictifs pour enfants (à 10h30, 11h30, 14h30 et 15h30) et adultes (de 10 heures à 12 heures et de 14 heures à 16 heures).

Des jeux de rôle en médiation sont également au programme.

Différentes tables de consultation seront également tenues par des avocats dans différentes matières (famille, civil, social, pénal et médiation).

Enfin, des conférences d'une quinzaine de minutes suivies de questions-réponses seront organisées le matin et l'après-midi sur le nouveau bail bruxellois et sur le règlement général de protection des données.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK