Pollen de bouleau: le seuil critique dépassé depuis plusieurs jours à Bruxelles

Pollen de bouleau: le seuil constamment dépassé depuis le 7 avril à Bruxelles
2 images
Pollen de bouleau: le seuil constamment dépassé depuis le 7 avril à Bruxelles - © Tous droits réservés

Les yeux qui pleurent, le nez qui coule, des éternuements voire même une perte d'odorat et de goût... voici autant de symptômes ressentis par les personnes sensibles au pollen. A Bruxelles, ces personnes vivent probablement un cauchemar depuis plusieurs jours. En cause: le pollen de bouleau, au pouvoir allergisant particulièrement fort.

A Bruxelles, le seuil critique de 80 grains par m³ d’air a en effet été constamment dépassé depuis le 7 avril. C'est-à-dire, à peine 3 jours après le début de la saison pollinique du bouleau.

Les pics ont été particulièrement élevés. Samedi dernier, 1384 grains par m³ d’air ont été mesurés à Bruxelles. Quelques jours plus tôt, ce chiffre dépassait les 2000 grains par m³ d’air . 

Conditions météorologiques

"Cela s'explique par les conditions météorologiques, avec un temps sec et une hausse des températures", commente Lucie Hoebeke, collaboratrice scientifique pour le centre fédéral de recherche Sciensano. 

Selon elle, ces mesures particulièrement élevées ne sont "pas une première".  Il est par ailleurs "trop tôt pour dire si la saison est exceptionnelle. Il faudra compter, à la fin, le nombre de jour où le seuil critique a été dépassé. Mais des fortes valeurs sont effectivement constatées depuis le 7 avril", ajoute-t-elle.

Que faire pour éviter les crises?

Lucie Hoebeke recommande aux personnes allergiques à ce type de pollen de rester vigilantes. "Ecoutez les conseils de votre médecin, prenez les traitements nécessaires, évitez les efforts physiques, mettez des lunettes pour éviter les contacts avec le pollen, lavez-vous les cheveux avant de dormir, fermez les fenêtres lorsque vous vous déplacez en voiture", explique-t-elle. 

Il est également possible de vérifier tous les jours la concentration de pollen de bouleau dans l'air sur ce site internet. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK