Pneus hiver: comment les rentabiliser?

Voici une question bien de saison. Devant les garages wallons et bruxellois de longues files s'étirent depuis ce week-end. En cause, le passage d'un grand nombre d'automobilistes aux pneus hiver. Mais avec les températures hivernales, viennent aussi les traditionnelles questions pour les automobilistes : Quel est le bon moment pour changer ses pneus ? Y a-t-il un choix stratégique pour les rentabiliser ?

"Pour le moment, nous sommes débordés", constate Pierre Boonen, ou Monsieur Pneus. Suite aux basses températures enregistrées ce week-end, bon nombre d'automobilistes ont eu le déclic du passage aux pneus hiver. Un choix judicieux selon l'expert : "Si on ne s'équipe pas maintenant, on ne le fera jamais", observe-t-il. Il est en effet conseillé de passer aux pneus hiver une fois que le thermomètre affiche des températures inférieures à 7 degrés.

Le passage aux pneus adaptés en hiver comme en été est devenu un véritable phénomène. "Depuis 2010, cela augmente et c'est devenu difficile à gérer une fois qu'arrivent les premiers 'frimats'", explique Monsieur Pneus. S'il n'est pas toujours nécessaire d'attendre une baisse des températures pour changer ses pneus, les bienfaits des pneus hiver sont bien présents. Ils permettent une meilleure tenue de route sur les sols gras et froids. Concrètement, avec ce type de pneus, la distance de freinage baisse, tout comme le risque d'accident.

Les bienfaits des pneus hiver ne sont pas éternels

On estime entre quatre et cinq ans la durée de vie moyenne d'un pneu. Pour vérifier si ces cylindres de gomme qui décorent vos roues sont encore valables, vous pouvez vérifier l'indicateur d'usure des "gravures", situé sur le bord. Mais au-delà de ces dessins qui ornent le revêtement de nos roues, la gomme est elle aussi soumise à une dégradation.

Concrètement, un pneu hiver est conçu en "thermogomme". Il s'agit d'une matière qui reste plus molle à basse température que la gomme des pneus été. Elle permet une meilleure adhérence au sol humide ou de basse température et c'est cela qui fait l'efficacité des pneus hiver en cas de climat hivernal. Dans ce cas, la seule solution pour vérifier l'usure de la gomme est de demander à son garagiste.

Comment les rentabiliser?

Mais au fil des ans et des utilisations, la gomme des pneus hiver s'use et devient moins efficace. Il existe donc une stratégie pour rentabiliser au mieux ses pneus. "Je conseille aux personnes qui roulent énormément de passer aux pneus hiver tard et de revenir aux pneus été tôt, explique Pierre Boonen, au contraire, la personne qui roule peu peut installer ses pneus hiver tôt et les enlever tard."

Concrètement, ce spécialiste estime que les personnes qui se déplacent peu souvent en voiture n'amortissent pas correctement leurs pneus hiver lorsqu'ils changent tardivement puisque la gomme s'use avec le temps qui passe. Dès lors, osciller entre périodes de six mois en pneus été et six mois en pneus hiver est un bon compromis pour rentabiliser ses pneus avant de devoir les changer car la thermogomme sèche et n'est donc plus aussi efficace. Cela permet aussi d'user moins rapidement les pneus été, qui ont une durée de vie deux fois plus importante. Si vous roulez beaucoup, pas besoin de garder vos pneus hiver aussi longtemps, ils seront rentabilisés plus rapidement.

En s'y prenant plus tôt, cela permet aussi d'éviter les longues files dues au à la baisse du mercure qui active le réflexe du changement de pneus.

L'option pneus "quatre saisons"

Mais à quoi bon s'ennuyer à changer les pneus au fil du temps alors qu'il existe aujourd'hui des pneus adaptés aux quatre saisons ? "Ce type de pneus est adapté pour les voitures qui roulent peu", répond Monsieur Pneus. Il s'agit donc d'un compromis, ni entièrement adapté aux routes chaudes, ni aux routes froides et dont l'efficacité est toujours en demi-teinte.

Archive : JT 09/11/2017

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK