Plus de 7000 conducteurs ont dû prouver leur aptitude à conduire

De plus en plus de Belges doivent rendre leur permis de conduire. Plus de 500, sur les 7000 usagers ont dû prouver leur aptitude l'an dernier. Ce sont les chiffres de CARA, le centre d'aptitude à la conduite et l'adaptation des véhicules. La principale cause des retraits de permis est le vieillissement. Mais s'y ajoutent les accidents de la vie.

L'an dernier, 7099 personnes ont dû passer un test pour prouver leur aptitude à conduire. Environ 591 dossiers sont introduits chaque mois, soit environ 27 par jour. La Flandre représente 65,3% des dossiers, la Wallonie 29,4% et Bruxelles 5,9%. C’était 120 de moins qu’en 2016.Mais Seuls 10% d'entre elles l'ont réussi. Cela s’expliquerait essentiellement par le vieillissement de la population.

Deux fois plus de seniors de plus 65 ans que de jeunes

Le pourcentage des personnes inaptes à la conduite est deux fois plus important chez les seniors de plus 65 ans que chez les jeunes.

Une situation qui n'étonne pas Benoit Godart, porte-parole de Vias, l'institut pour la sécurité routière. "La population belge vieillit et les conducteurs belges vieillissent également. A partir d’un certain âge, le conducteur peut être sujet à des problèmes de santé. Dès le moment où votre vue décline fortement où lorsque des problèmes de santé réduisent votre capacité à conduire, la personne doit être déclarée inapte à la conduite. "

Le renvoi au Cara, un service de l'institut Vias, se fait sur la propre initiative de l'automobiliste ou celle de son médecin. Et ce pour la sécurité de tous autres usagers.

Mais cela ne signifie pas le retrait automatique du permis. Dans la plupart des cas, cela passe par une adaptation du véhicule. "Par exemple, pour une personne frappée d’un AVC et paralysée d’un côté, toutes les commandes sont placées de l’autre côté pour qu’l puisse continuer à conduire."

Une autre solution consiste à imposer des restrictions à l'automobiliste. Comme le port de lunettes, l'interdiction de se rendre sur l'autoroute. Ou l’obligation de rouler dans une voiture automatique ou uniquement dans un environnement connu.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK