Plus de 685 000 automobilistes flashés sur nos autoroutes depuis janvier

Si la tendance se poursuit jusqu'en décembre, on devrait donc dépasser les 1 300 000 procès-verbaux pour 2013, ce qui constituerait une hausse de plus de 10% par rapport à 2012, où 1 243 490 infractions avaient été constatées.

"Le nombre d'infractions ne cesse de croître, ce qui est une conséquence du renforcement du dispositif répressif sur les routes", indique Michael Jonniaux, directeur de la police fédérale de la route. "C'était notre souhait, sachant que la vitesse reste l'un des facteurs principaux de décès et de blessures graves dans les accidents de la route. Notre volonté est, notamment, d'accroître le nombre de radars tronçons, ce qui oblige les conducteurs à maintenir une vitesse raisonnable sur une distance et non à un point fixe comme c'est actuellement le cas avec un radar classique."

Parmi les automobilistes flashés sur les routes, 505 192 (73%) sont belges. Viennent ensuite les Néerlandais, avec 66 683 infractions constatées (9,7%), et les Français (33 141 procès-verbaux, soit 5%). Les 80 151 automobilistes flashés restants sont des ressortissants d'autres pays. D'ici novembre, tous les ressortissants européens seront poursuivis en cas d'infraction.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK