Près de 200 personnes manifestent contre l'enfermement des enfants

Par un hasard du calendrier, quelques heures après l'arrestation de la première famille à avoir été enfermée dans les unités familiales du centre fermé 127bis de Steenokkerzeel, une série de manifestations ont eut lieu dans plusieurs villes belges, à l'appel de l'association "Not in my name". Des rassemblements ont également eu lieu à Namur, Arlon, Mons, Liège et Gand. A Bruxelles, les manifestants se sont réunis devant les bureaux de l'Office des étrangers, en face du parc Maximilien. Selon nos constations, entre 200 et 300 personnes se sont assis sur la chaussée, réclament la fin des centres fermés. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK