Plus de 100 000 Belges flashés en France devront payer leur amende

"Entre le 1er juillet et le 31 du même mois, 47 000 Belges ont été flashés pour excès de vitesse en France. Mais dans l'ensemble, à partir du 30 juin jusqu'au jour d'aujourd'hui (mercredi 10 août), nous avons déjà dépassé la barre des 100 000 en raison des trajets de vacances", a expliqué vendredi l'Agence nationale française du traitement automatisé des infractions (Antai).

Un chiffre qui reste toutefois dans la moyenne, précise l'agence française. "Jusqu'à présent l'accord bilatéral n'a pas eu d'effet dissuasif sur le comportement des conducteurs, mais nous espérons que les excès de vitesse s'estomperont au fil du temps".

Les avis de contravention sont envoyés dans un délai de trois à quatre semaines à partir de la date de l'infraction. "Il ne faut plus s'attendre à ne pas recevoir l'avis, les premiers ont déjà été envoyés", affirme l'Antai, "l'accord bilatéral est bel et bien effectif".

En revanche, il n'y a pas encore de chiffres ni d'estimations disponibles sur le nombre d'automobilistes français flashés sur les routes belges.

Notons que les conducteurs luxembourgeois, concernés par un accord bilatéral depuis 2005, se sont quant à eux vu infliger quelque 20 000 contraventions depuis janvier et 83 000 avis ont été adressés à des Suisses, l'accord avec la Suisse datant de 2009, précise le quotidien français Les Echos.

Selon ce dernier, les plus "mauvais" conducteurs étrangers sur les routes françaises sont les Allemands (pour lesquels il n'y a pas encore d'accord), avec entre 500 000 et 1 million d'infractions par an.


RTBF et Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK