Plus aucune femme au Comité de direction de la Banque nationale : "Il faut être exemplaire à un moment donné !"

Marcia De Wachter, la seule femme présente au sein du Comité de direction de la Banque nationale, va être remplacée par un homme. L'ancien ministre des Finances, Steven Vanackere, devrait prendre sa succession. Pour Isabella Lenarduzzi, fondatrice de l'association Jump, ce choix s'inscrit dans un mouvement plus global dans notre société où "76% des comités de direction des plus grandes entreprises de Belgique ont zéro ou une seule femme".

Alors que son association a justement travaillé avec la Banque Nationale pour faire avancer le sujet, Isabella Lenarduzzi dénonce un choix politique désastreux. "Qu’est-ce qu’on voit ? Que le seul parti au gouvernement actuel, le CD&V, qui a l’occasion de remplacer Marcia De Wachter par une autre femme, la remplace par un homme.  C’est important politiquement parce que c’est le seul parti au gouvernement actuel à avoir voté en faveur de la loi des quotas en 2011, portée par Joëlle Milquet, soutenue par Stefaan De Clerck. Alors que les autres au gouvernement actuel , c’est-à-dire la N-VA, l’Open VLD, ont voté contre. Alors que c’est eux qui ont soutenu, ils remplacent une femme par un homme ! Il faut être exemplaire à un moment donné !".

La président de l'association Jump admet quelques changement positifs ces dernières décennies en faveur des femmes. Alors qu'elles représentent 52% de la population et 60% des diplômés universitaires, "en attendant, on est par exemple les derniers dans l’Union européenne en ce qui concerne les hautes-fonctionnaires, et au niveau fédéral, il n’y a qu’une femme sur dix présidente".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK