Place de la Bourse: l'hommage des représentants des communautés juive et musulmane

Ce vendredi matin, à l'initiative de l'exécutif des musulmans de Belgique, une gerbe de fleurs a été déposée place de la Bourse à Bruxelles en hommage aux victimes des attentats. Une délégation d'imams de France est aux côtés du nouveau président de l'exécutif Salah Echallaoui ainsi qu'Albert Guigui, Grand Rabbin de Bruxelles. La délégation se rendra ensuite au chevet de l'une des victimes des attentats du 22 mars.

En présence du président de l'EMB et du Grand Rabbin de Bruxelles

Le président de l'Exécutif des musulmans de Belgique (EMB), Salah Echallaoui, ainsi que le Grand Rabbin de Bruxelles, Albert Guigui, ont déposé vendredi vers 10h30 une gerbe de fleurs devant la Bourse et observé une minute de silence en hommage aux victimes des attentats de Bruxelles. "Nous souhaitons exprimer ensemble notre douleur. Pas au nom de l'Islam", a affirmé M. Echallaoui.

Les représentants des cultes musulman et juif sont arrivés vers 10h30 sur la place de la Bourse à Bruxelles entourés d'une délégation d'une vingtaine de personnes. Ils ont déposé une couronne de fleurs, puis observé une minute de silence avant d'entamer une courte prière.

Faire passer un message fort

Par ce geste, ils souhaitent "passer un message fort pour montrer que nous travaillons ensemble, main dans la main", a indiqué M. Echallaoui. "Ces attaques ont été perpétrées non pas par des religieux, mais des fanatiques qui utilisent la religion pour leur propre intérêt. Nous ne tolérons pas que ces attaques soient faites au nom de notre religion."

Albert Guigui et Salah Echallaoui ont appelé à lutter contre le racisme. "Le racisme monte avec l'extrémisme. Ils se nourrissent l'un l'autre. Nous ne devons pas donner l'occasion de nous diviser. Le terrorisme est aveugle et ne sélectionne pas. Tant de nationalités ont été touchées. Nous avons le pouvoir de résister à cette barbarie en unissant nos forces. Le peuple belge a toujours été tolérant et ouvert. Nous l'appelons à ne pas plonger dans la stigmatisation", selon le représentant de l'EMB. "Aujourd'hui, nous sommes doublement meurtris, en tant que Belges et en tant que musulmans."

Le Grand Rabbin de Bruxelles a demandé au gouvernement d'investir davantage dans la déradicalisation. "Ce n'est pas seulement le combat de l'EMB, c'est celui de tout citoyen et surtout du gouvernement. Il y a un important travail à faire contre les discours de haine sur internet."

M. Echallaoui a quant à lui pointé l'éducation des jeunes dans le phénomène de radicalisation: "notre devoir est de nous engager ensemble dans une éducation au vivre ensemble et à la paix qui s'adresse à tous les jeunes sans exception."

Un travail de communication sur les réseaux sociaux

Il a également annoncé de nouveaux chantiers initiés par l'EMB et prochainement mis en œuvre pour lutter contre la radicalisation, notamment un travail de communication sur les réseaux sociaux.

Le président de l'EMB a également lancé un appel à tous les imams de Belgique à consacrer cette journée de prière de vendredi saint à la condamnation du terrorisme. "Un rassemblement de toutes les mosquées d'Anvers est prévu aujourd'hui, ainsi qu'une marche dans le Brabant wallon."

Par ailleurs, l'Exécutif des Musulmans de Belgique a fait part de "son étonnement" dans un communiqué de presse, réagissant ainsi à un article intitulé "Le MR gère la communication de l'exécutif des musulmans". L'article a été écrit après qu'un communiqué du MR annonçant l'hommage rendu ce vendredi a été envoyé aux médias jeudi. "L'EMB dément catégoriquement avoir sollicité l'aide de l'un ou l'autre parti pour gérer sa communication. Nous déplorons ces rumeurs infondées qui touchent l'ensemble de la communauté musulmane."

4 images
Place de la Bourse: l'hommage des représentants de la communauté musulmane © Tous droits réservés
Place de la Bourse: l'hommage des représentants de la communauté musulmane © Tous droits réservés
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK