Préparer un pique-nique zéro déchet pour l'école, c'est possible

Rentrée scolaire oblige, vous devez certainement prévoir les pique-niques de vos enfants. Collations, boissons, repas de midi, il est facile d’accumuler les déchets sur une journée d’école. Mais avec quelques gestes simples, nous pouvons tous réduire nos déchets et faire des économies.

Des courses en vrac

C’est le cas de la famille Bastin à Laeken. Violette se rend régulièrement avec sa fille Fleur dans un magasin qui propose des produits en vrac. Quelques fruits secs pour les goûters, quelques céréales à grignoter et des fruits feront de parfaits casse-croûte.

Au moment de passer à la caisse, l’addition peut parfois être un peu élevée, mais pour cette mère de famille, manger mieux ne coûte pas forcément plus cher.

"Quand j’ai mon kilo d’amandes, j’en ai pour un petit temps. J’ai refait mon stock et je ne vais plus en acheter avant un bon moment", précise Violette.

De multiples contenants

Pour emporter ces aliments à l’école, Fleur dispose de toute une série de contenants réutilisables. Boîte à tartine en inox, récipients en verre ou en plastique, tissu imbibé de cire d’abeille et même des petites poches lavables qu’on peut remplir de compote.


►►► A lire aussi: Les gourdes et boîtes à tartines, accessoires "tendance" de la rentrée


Il faut dire que le choix est de plus en plus grand pour éviter l’utilisation de film alimentaire ou de papier aluminium. Dans sa maison d’Auderghem, Géraldine Van Rijckevorsel passe des heures derrière sa machine à coudre. Cette passionnée de couture et mère de quatre enfants a développé toute une gamme de sacs en tissus pour des pains, des sandwichs, des tartines, des fruits ou des collations.

"À l’intérieur, il y a toujours le même tissu un peu plastifié spécialement conçu pour l’alimentation, explique-t-elle. Le soir quand les tartines ont été mangées, on passe juste un petit coup de loque puis une fois par semaine on les passe en machine dans un petit sac pour les protéger".

Cette ancienne institutrice s'est dit qu'il était temps de changer.

"Il y a dix ans, on ne parlait pas du tout de zéro déchet. Et c'est vrai que dans les boîtes des enfants il y avait beaucoup de cellophane et d'aluminium. Puis il y avait toutes les tartines qui se mélangeaient, c'est pourquoi j'ai pensé à faire des petites pochettes pour bien séparer le tout", précise la couturière.

Une gourde permet d'éviter 3kg de déchets par an

Les emballages réutilisables peuvent réduire de façon drastique nos déchets. Si on utilise une gourde à la place d'une petite bouteille de 50 cl chaque jour par exemple, on évite 3kg de déchets par enfant et par année scolaire.

C'est le calcul de l'asbl Ecoconso qui précise que l'avantage est aussi financier. "On conseille souvent une gourde en verre ou en inox qui coûte entre 20 et 30 euros, explique Renaud De Bruyn, expert déchets chez Ecoconso. Et c'est très vite rentabilisé. Si vous buvez chaque jour de l'année un litre d'eau du robinet, cela vous coûtera moins de 2 euros par an. Pour l'équivalent en bouteille plastique, vous payerez 70 à 400 euros par an en fonction des marques et des bouteilles".

774 euros d’économie par an pour un pique-nique zéro déchet

L’asbl a aussi fait le calcul pour un pique-nique d’une journée scolaire. En utilisant une gourde avec de l’eau du robinet, un fruit, des tartines et biscuits faits maison, le coût par jour reviendrait à 1,55 euro, soit 281 euros par année scolaire.

En utilisant de l’eau en petites bouteilles, une compote, un sandwich tout fait et des biscuits achetés au supermarché, le coût par jour reviendrait à 5,83 euros, soit 1055 euros par année scolaire. La différence est énorme : 774 euros.

Recette de collation facile

Violette l’a bien compris et prépare souvent des collations maison avec Fleur. Et que ceux qui ne trouvent jamais le temps se rassurent, la recette est simplissime. "Je prends une banane un peu trop mûre qu’on aurait peut-être jetée autrement, je l’écrase, j’ajoute quelques flocons d’avoine et une cuillère de miel. Je fais des petits tas sur une feuille de cuisson et je mets le tout au four pendant 5 à 10 minutes", explique Violette.

Résultat : des petits biscuits croquants à l’extérieur, fondants à l’intérieur, dont la petite Fleur se régale. Le tout, sans aucun déchet.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK