Piégé trois fois par Ryanair en un mois, Jean raconte ses mauvaises expériences

Ce vendredi, certains pilotes Ryanair n'assureront pas leurs vols. 6 devraient être supprimés. Ce n'est pas la première fois que la compagnie irlandaise est perturbée ces derniers mois.  Jean Adam en sait quelque chose. Il est piégé pour la troisième fois par ce mouvement de grogne. Trois fois donc que son voyage est annulé. 

"La première fois, j’ai été bloqué en Croatie parce que le vol a été annulé en dernière minute à cause de Belgocontrol. Mais Ryanair n’a pas retardé le vol, il l’a tout simplement supprimé. La deuxième fois, nous devions partir à La Rochelle, le vol a été annulé pour cause de grève et cette fois-ci, normalement, il y a grève aussi", explique-t-il.

Cette fois, Jean devait partir à l'étranger pour l'enterrement de vie de garçon d'un ami. Mais ses plans ont de nouveau été chamboulés : "On a entendu parler de la grève il y a 15 jours donc on a décidé de tout annuler et de trouver une autre destination où on pouvait partir en voiture".

Ryanair a remboursé les deux premiers vols mais il n’a reçu aucune indemnité pour tous les frais supplémentaires : "Quand on doit reprendre un vol, cela nous coûte deux fois plus cher parce que c’est en dernière minute. Pour celui du 19 juillet, on a dû prendre un vol le lendemain matin qui nous a coûté plus du double du prix".

Jean a décidé de ne plus réserver ses vols via la compagnie Ryanair. Il se dit prêt à payer un peu plus cher pour un billet d'avion et ainsi éviter les mauvaises surprises.  

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK