Physique théorique: et si nous vivions dans un univers en deux dimensions?

Notre univers ne serait peut-être pas comme nous l'imaginons
Notre univers ne serait peut-être pas comme nous l'imaginons - © AFP

Et si notre monde n’était pas comme nous l’imaginons? Après le géocentrisme, la Terre plate ou l’existence d’un enfer et d’un paradis physiques, le monde en trois dimensions pourrait être une fausse croyance sur le point de disparaître dans un trou noir.

Cette théorie n’est pas issue des fumisteries d’un obscur gourou ou d’une quelconque divagation complotiste. D’après Slate.fr, cette théorie serait prise au sérieux par de nombreux physiciens travaillant sur la physique théorique.

Comprendre ce monde en deux dimensions

Comprendre l’idée est bien plus simple qu’on ne pourrait le croire. Une simple analogie avec la vie de tous les jours permet de mieux saisir la théorie de l'univers 2D développée par les savants.

Nous sommes tous les jours, du réveil au coucher, assaillis d’informations disposées dans un cadre de référence: l’espace et le temps, dans lequel nous évoluons aussi. Ces informations innombrables sont les couleurs, formes, odeurs, bruits, objets que l’on voit, les choses que l’on fait, ce que l’on dit et ce que l’on nous raconte, … il est impossible de tout emmagasiner, les informations sont tout bonnement bien trop nombreuses pour les capacités d’analyse de notre cerveau. On ne se souvient donc que d’une infime partie des informations auxquelles nous sommes confrontés.

Pour les tenants de la théorie de l’univers plat, chaque objet en deux dimensions est "projeté " pour être perçu. Et chacun de ces objets contient toutes les informations permettant de rendre notre monde intelligible. Et notre univers bidimensionnel et ses objets sont limités en informations qu’ils peuvent contenir.

En conséquence de quoi, certains objets nous paraissent proches, d’autres éloignés parce que les objets éloignés contiennent moins d’informations que les objets proches. Comme la mémoire humaine ne peut contenir qu’un certain nombre d’informations, il en va de même pour les objets "plats" et de l’univers, qui sont aussi limités en capacités de mémoire disponible, comme une clé USB.

Les applications concrètes

Quel est la différence entre un monde en deux ou trois dimensions ? Concrètement, rien. Tout comme l’héliocentrisme, la découverte de la forme sphérique de la Terre ou l’absence d’un paradis et d’un enfer physiques n’ont pas changé grand-chose à la vie de tous les jours de la plupart des gens.

Réconcilier la gravité et la mécanique quantique

Si la théorie s’avère vraie, c’est surtout la vie des physiciens qui serait facilitée. Par exemple, gravité et mécanique quantique pourraient être réconciliées, alors qu’elles sont à l’état actuel des choses incompatibles. Dit plus simplement, les lois de la physique actuelles sont plus adaptées à un monde en deux dimensions qu’à un monde en trois dimensions.

Mais cette théorie reste encore à prouver. Pour y arriver, certains physiciens ont mis au point une machine constituée de lasers très puissants pouvant prouver -à une très petite échelle- que l'univers ne peut contenir qu'une quantité d'informations limitée.  Pour l’instant, ils n’ont toutefois (encore) rien trouvé.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK