Peu de compagnies aériennes ont assumé selon le CRIOC

RTBF
RTBF - © RTBF

Les problèmes rencontrés par les passagers au cours de ces derniers jours prouvent que l'application du règlement européen laisse à désirer, a réagi mercredi le CRIOC dans un communiqué.

En effet, peu de compagnies aériennes ont assumé leurs responsabilités, selon le Centre de recherche et d'information des organisations de consommateurs.

"Un premier test vendredi dernier montrait que les call-centers de certaines compagnies ne répondaient plus aux demandes des clients. Plus grave, certains centres d'appel n'hésitaient pas à facturer 1,5 euro la minute un appel demeuré sans réponse tandis que d'autres compagnies autorisaient la réservation de vols annulés", s'est insurgé le CRIOC.

Le Centre a rappelé la législation qui aborde deux volets : "l'indemnisation qui n'est guère envisageable dans ce cas de force majeure et l'assistance à laquelle chaque passager a droit. Or en matière d'assistance, les plaintes reçues au CRIOC semblent démontrer que le voyageur a souvent été abandonné par son transporteur."

Pour tout renseignement sur le sujet, le CRIOC invite les consommateurs à contacter le numéro vert mis en place par l'Union Européenne 00/800678910 ou à remplir le formulaire de plainte en ligne sur son site internet, qui peut être envoyé à l'adresse courriel suivante: passenger.rights@mobilit.fgov.be.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK