Petits et grands Poucets font la chasse aux pierres colorées

Petits et grands Poucets font la chasse aux pierres colorées
7 images
Petits et grands Poucets font la chasse aux pierres colorées - © Tous droits réservés

On les trouve dans les bois, dans les champs, les villages...Des petits cailloux colorés, qui ne demandent qu'à voyager un peu plus loin. L'activité, née pendant le confinement, compte de plus en plus d'adeptes. Plusieurs pages facebook permettent même de retracer les itinéraires des fameux cailloux.

C'est devenu un de leurs passe-temps favoris. "Chaque fois qu'on vient chez nos grands-parents, on part à la recherche des petits cailloux", expliquent Chloé et Emilie. "Dans ce sentier, normalement, il y en a toujours!".

Les deux sœurs ouvrent grands leurs yeux, à l'affût d'une pierre dissimulée au creux d'un arbre, sur un rondin, en équilibre sur un bouquet de fougères...Il faudra patienter un peu pour mettre la main sur un joli caillou. "Oh qu'il est beau! On dirait une coccinelle!" Celui-ci est signé, d'un mystérieux "CMA". "Ce n'est pas toujours le cas", nous dit Emilie. "Parfois les cailloux sont anonymes. Parfois aussi il est noté une petite phrase, comme 'fais-moi voyager'."

A deux kilomètres de là, Salomé nous dévoile ses trucs et astuces pour "relooker" des pierres. "D'abord il faut en trouver des bien plates, puis on les peint. Les miens sont bleu clair, des tons pastel, avec des petits points noirs". La jeune écolière signe, parfois, ses "créations". D'autres continueront leur route dans l'anonymat le plus complet. "

J'ai découvert tout ça à l'école, grâce à mon institutrice, Madame Biagi". Les derniers jours d'école, les enfants avaient fait de la collecte de petits cailloux des buts de promenade dans le village de Masnuy-Saint-Jean. "En fait, c'est une chouette activité, pour nous pousser à sortir de chez nous, et ne pas toujours rester confinés!", conclut Salomé. Elle aimerait avoir des nouvelles de ses cailloux. Savoir s'ils sont arrivés, pourquoi pas, à...Paris, "c'est une ville que j'adore!".

Il existe de plus en plus de pages Facebook consacrées aux cailloux voyageurs. L'une d'entre-elles, intitulée "Province du Hainaut - Chasse aux pierres  colorées" a réussi à rassembler plus de mille membres, en quelques jours à peine. Les internautes (de tous âges!) y postent des photos de leurs "trouvailles", ou des indices pour retrouver des pierres particulièrement jolies, dissimulées dans un ruisseau, une clairière, des écuries...A Pepinster, il existe même, au pied d'un arbre, un "Relais des cailloux voyageurs".  Le principe est le même que dans les boîtes à livres: vous en prenez-un, vous en remettez un autre...

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK