Peste porcine africaine: cinq nouveaux cas de sangliers infectés confirmés dans la zone de confinement

Peste porcine africaine : Cinq nouveaux cas de sangliers infectés confirmés dans la zone de confinement
Peste porcine africaine : Cinq nouveaux cas de sangliers infectés confirmés dans la zone de confinement - © JEAN-LUC FLEMAL - BELGA

Depuis la confirmation de la présence de la peste porcine africaine en Gaume, le 13 septembre dernier, trente carcasses de sangliers ont été prélevées dans le territoire infecté. Le virus de la peste porcine avait déjà été découvert et confirmé sur neuf sangliers. Le Réseau de Surveillance Sanitaire de la Faune Sauvage confirme aujourd'hui que les analyses des autres carcasses démontrent  que cinq sangliers supplémentaires sont morts de cette maladie. Ce qui porte à quatorze le nombre de cadavres de sangliers porteurs du virus de la peste porcine africaine.

Les analyses montrent que les seize autres sangliers découverts morts dans le territoire confiné n'ont pas été contaminés par le virus.

Les premières carcasses de sangliers malades découvertes l'avaient été dans une zone assez restreinte.  Les nouveaux cas confirmés aujourd'hui étaient un peu plus disséminés, tout en restant situés bien à l'intérieur de la zone de confinement. 

Le virus vient d'Europe de l'Est

On commence par ailleurs à en savoir un peu plus sur l'origine du virus.  Les premiers résultats de séquençage du virus réalisé par les laboratoires confirment que le virus isolé en Ardennes est du génotype II, qui circule actuellement en Europe de l'Est.  Ce qui, sans pouvoir actuellement être prouvé, accréditerait la thèse du facteur humain pour expliquer la présence du virus sur le sol belge.

Par ailleurs, depuis le déclenchement de cette crise sanitaire, plus d'attention est portée aux carcasses de sangliers découvertes dans le sud du pays. Quatorze sangliers morts ont ainsi été ramassés récemment en dehors du périmètre de sécurité. Mais, ils n'étaient pas porteurs du virus de la peste porcine.

Retrouvez tous nos articles sur la peste porcine via cette page.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK