Perte de goût et d'odorat : quand le coronavirus joue des tours à notre cerveau

La Fédération Mondiale de Jeunes ORL a mis les bouchées doubles pour boucler son étude sur la perte de goût et d’odorat comme symptômes du covid-19. Elle a dévoilé ce matin l’ensemble de ses conclusions.

L’étude menée dans 14 hôpitaux espagnols, italiens, français et belges a permis d’observer plus de 400 patients testés positifs au coronavirus.

85% d'entre eux disent avoir perdu l’odorat et 88% le goût. Pour 10%, il s’agissait des premiers symptômes mais pour la majorité (65%), c’est seulement après tous les autres symptômes que ces problèmes sont apparus, au début de la phase de guérison.

Les médecins qui ont mené cette étude insistent donc bien sur le fait que la dysgueusie et l’anosmie n’ont rien à voir avec le fait d’avoir des écoulements de nez ou le nez bouché. Le Dr Jérôme Lechien de l’UMons, coauteur de l’étude explique que c’est du côté du cerveau qu’il faut chercher l’explication : "le virus pénètre dans le bulbe olfactif qui permet de sentir les odeurs, à la base du cerveau, il altérerait les neurones ou les cellules se trouvant autour de ces neurones et les empêcherait de fonctionner normalement".

Autre résultat interpellant : les femmes sont plus touchées que les hommes (98%) contre 82% pour les hommes.

44% des patients récupèrent le goût et l’odorat dans les 14 jours après le début des premiers symptômes. Pour les 56% restant, il est trop tôt pour connaître le délai possible de récupération.

Les auteurs de l’étude espèrent que l’OMS va inscrire rapidement la dysgueusie et l’anosmie sur la liste des symptômes du covid-1 : "ça permettra de diagnostiquer les patients qui ont ce seul symptôme et de prendre les dispositions nécessaires pour les isoler".

Pour ce qui de la contribution belge, ce sont les Dr Jérôme Lechien et Sven Saussez, ORL et chercheurs de l’Umons qui ont participé à cette étude européenne.

Les auteurs vont maintenant poursuivre cette étude auprès des patients hospitalisés mais aussi auprès de personnes qui ont eu une perte de goût et/ou odorat sans aucun autre symptôme du coronavirus. La population concernée est invitée à répondre à ce questionnaire en ligne : https://www.surveymonkey.com/r/VMQYKGV