Perquisition au musée Grand Curtius à Liège

Perquisition au musée Grand Curtius à Liège
2 images
Perquisition au musée Grand Curtius à Liège - © RUDY LAMBORAY - BELGAIMAGE

La police a mené aujourd’hui une perquisition au Grand Curtius, un des pôles majeurs des musées liégeois. Un juge d’instruction était présent. Le parquet de Liège confirme cette information et explique qu’il s’agissait de vérifier si les conditions de sécurité pour l’entreposage des armes étaient réunies et si la loi du 8 juin 2006 réglant des activités économiques et individuelles avec des armes était respectée.

Jean-Pierre Hupkens, échevin en charge de la culture à la ville de Liège, indique avoir été informé " qu’une trentaine de policiers étaient présents ce mardi matin au Grand Curtius et qu’ils se sont notamment intéressés au site de la réserve des collections d’armes ".

Suspicions de vol d’armes

Selon les informations recueillies par la RTBF, des suspicions de vol d’armes sont à la base de l’enquête.

Une collection importante

Le Grand Curtius a hérité d’une collection très importante d’armes de l’ancien Musée d’Armes de Liège. Un musée qui avait vu le jour en 1885. Cette collection présente de nombreux chefs-d’œuvre en termes d'armes à feu ainsi que des armes blanches.

Depuis le 20 septembre 2018, une partie de cette immense collection est exposée au premier étage du Palais Curtius, soit 600 pièces d’armes civiles et d’armes de défense. Le musée compte encore développer sa section armes et déployer entre deux et trois mille armes sur les trois premiers étages du bâtiment.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK