Permis théorique: le taux de réussite à Bruxelles est le plus faible du pays

Le taux de réussite a toujours été plus faible à Bruxelles.
Le taux de réussite a toujours été plus faible à Bruxelles. - © SISKA GREMMELPREZ - BELGA

Avant de pouvoir prendre le volant, il faut avoir passé des examens pour l'obtention de son permis de conduire catégorie B. Et c'est à Bruxelles que le taux de réussite à l'examen théorique est le plus faible. En 2015 (dernière année de référence), il était de 45,65%, contre 51,68% en Wallonie et 61,89% en Région flamande. 

"Des 50 171 examens théoriques catégorie B (fraudes et refus administratifs non inclus) passés en Région bruxelloise en 2015, 22 902 examens ont été réussis dont 12 967 au premier essai", précise Bianca Debaets (CD&V), secrétaire d'Etat bruxelloise à la Sécurité routière dans une réponse parlementaire écrite. La mandataire se base sur les données du Goca, le groupement des entreprises agrées pour le permis de conduire.

Un taux de réussite en hausse 

Dans les trois régions, le taux de réussite est en hausse d'année en année. En 2014, il était de 43,65% à Bruxelles (38,03% en 2013), de 49,87% en Wallonie (44,19% en 2013) et de 56,91% (49,30% en 2013). Explication avancée quant à cette augmentation: la mise en place de l'obligation de suivre 12 heures de cours théoriques dans une auto-école après deux échecs.

En Région bruxelloise, il faut noter que 3 233 examens théoriques l'ont été avec l'aide d'un interprète. D'ailleurs, les sept langues les plus sollicitées sont l’anglais, le turc, le punjabi (Inde, Pakistan), le polonais, l’arabe, l’urdu (Inde, Pakistan) et le chinois. "Le taux de réussite moyen pour l’examen théorique avec interprète en Région bruxelloise en 2015 est de 45,66 % et peut donc être considéré comme équivalent aux taux de réussite pour l’examen théorique sans interprète", précise encore Bianca Debaets en réponse à une question de la députée DéFI Barbara d'Ursel de Lobkowicz.

Depuis la sixième réforme de l'Etat, l'apprentissage à la conduite est une compétence régionale. 

 

 

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK