"Paye ton couple": le site qui dénonce les violences conjugales

Vous connaissiez peut-être déjà "Paye ta shnek" et "Paye ton taff", dénonçant les abjections sexistes dans les lieux publics et au travail. Depuis le six janvier, "Paye ton couple" regroupe des témoignages de violences conjugales à la sauce "Confessions intimes".

"Tu vois bien que je regarde un match. Rends toi utile plutôt, agenouille toi et ouvre la bouche", voici le genre de situations relatée sur la plateforme Tumblr de "Paye ton couple". Sur ce site, les témoignages son légion et relatent tous des expériences vécues par des femmes dans leur quotidien conjugal.

Grâce à l'onglet "Témoigner", n'importe qui peut partager son expérience de façon anonyme. La victime écrit une citation à mettre en avant et précise le contexte dans lequel cette phrase est sortie.

Les femmes témoignent mais le site ne leur est pas exclusivement réservé

Sur la page d'accueil, les créateurs du site annoncent directement la couleur : "Ce tumblr est ouvert à tous les témoignages et ne se veut pas cis/hétéro-centré. Attention, la majorité des témoignages décrivent des propos ou des situations très violentes. Certains d'entre eux font mention de violence sexuelle."

Même si ce sont majoritairement des femmes qui prennent la parole anonymement, le site revendique son ouverture. Un homme peut également partager son témoignage.

Termes crus, violence exacerbée, ici l'animosité est écrite dans son plus simple appareil. "Dénoncer la violence sexiste dans l’espace public est essentiel. Dénoncer la violence conjugale aussi. Mais dans le cadre de l’intime, au cœur même de l’amour ou de l’affect, il y a parfois de la colère", prévient  le journaliste Camille Emmanuelle spécialisée dans les questions de  sexualité dans le magazine Marie-Claire. 

Un site qui s'inscrit forcément dans la lignée du #Balancetonporc et du mouvement Time's up qui se battent pour réduire le harcèlement sexuel.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK