Patrick Derochette, le meurtrier de Loubna Benaïssa, est mort

Patrick Derochette, le meurtrier de la petite Loubna Benaïssa, est décédé. Il était interné depuis août 1999 dans un quartier de haute sécurité à l’Etablissement de défense sociale de Tournai "Les Marroniers" qui a confirmé son décès à la RTBF. Il avait été interné à cause de son "irresponsabilité", sans procès donc. La chambre des mises en accusation de la cour d'appel de Bruxelles avait décidé l'internement de Patrick Derochette le 4 mars 1999, après avoir passé quelques mois à l'annexe de la prison de Forest.

Il était dans le coma après avoir été agressé par un autre patient en juin 2015

L'homme de 52 ans a été emmené mardi soir vers 22 heures aux urgence du centre hospitalier de Wallonie Picarde (CHWP). Il est décédé peu avant 23 heures. Le Centre de défense sociale signale qu'il s'agit d'une mort naturelle, sans autre précision. Il était dans le coma après avoir été agressé par un autre patient en juin 2015. 

Patrick Derochette exploitait avec son père une station-service Q8 au coin de rue Wéry et de l’avenue de la Couronne à Ixelles. En août 1992, il avait enlevé la petite Loubna Benaïssa, 9 ans alors qu'elle se rendait de son domicile de la rue Gray à un supermarché Aldi, rue Goffart.

L'enquête, rouverte en 1996 après l'arrestation de Marc Dutroux, avait conduit à son arrestation, le 7 mars 1997. Les enquêteurs avaient retrouvé le 5 mars 1997 le corps de la petite fille était retrouvé dans la cave du pompiste. La station service a quant à elle été rasée.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK