Passage à l'heure d'hiver ce week-end: testez vos connaissances

Ce week-end, n'oubliez pas de reculer d'une heure vos horloges, montres et réveils.
Ce week-end, n'oubliez pas de reculer d'une heure vos horloges, montres et réveils. - © BELGA PHOTO FILES

Avis aux stressés et aux distraits, aux fêtards et aux personnes fatiguées : dans la nuit de samedi à dimanche, la Belgique passera à l’heure d’hiver. À 3 heures du matin, il sera donc 2 heures. N’oubliez pas de reculer vos montres et horloges de soixante minutes. Et de régler votre réveil si vous voulez profiter pleinement de cette heure de sommeil supplémentaire.

"Bon, cette fois, on avance ou on recule nos montres ?" Éternelle question, éternel débat. Pour se souvenir, il y a évidemment un "infaillible" moyen mnémotechnique : "En mArs, on Avance. En octobRE, on REcule." On vous l'accorde, on a fait mieux en matière de trucs et astuces. Pour ceux qui hésiteraient encore, un petit site, sobre et simplifié à l'envi, vous apportera une réponse claire et rapide.

Le débat sur le changement d’heure a déjà fait couler beaucoup d’encre. Au point d’embrouiller certains esprits. Nous vous proposons donc ce "Vrai ou Faux" qui devrait vous permettre d’y voir un peu plus clair.

Vrai ou faux : Les périodes "heure d'été" et "heure d'hiver" durent chacune six mois

Faux. Aussi bizarre que cela puisse paraître, l’heure d’hiver ne s’installera pas pour six longs mois. Nous retrouverons en effet l’horaire estival dès le 25 mars 2012. Soit dans cinq mois à peine.

Conséquence logique et évidente : l’heure d’été dure donc plus longtemps et règle nos horloges et nos vies durant sept mois.

Vrai ou faux : L’heure d’hiver correspond à l’heure "normale"

Vrai. Au milieu des années '70, après la désastreuse crise pétrolière (1973), plusieurs pays décident d’adopter de nouvelles politiques énergétiques. Pour profiter de la lumière naturelle, ils décident d’avancer d’une heure toutes les horloges et montres, de fin mars à fin octobre.

Mais la mesure a-t-elle vraiment permis d’économiser de l’énergie ? En mars 2010, l’Agence française de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) estimait que "le gain sur l’éclairage obtenu grâce au changement d’heure est de l’ordre de 440 GWh, soit l’équivalent de la consommation en éclairage d’environ 800 000 ménages. Grâce à ces économies, l’émission de 44 000 tonnes de CO² a été évitée."

L’Association contre l’heure d’été double (ACHED) est plus critique. Certains de ses membres soulignent ainsi que l’énergie économisée le soir grâce à la chaleur et à la lumière naturelle est perdue dès le lendemain matin, lorsque la "journée" commence avant que le soleil ne pointe le bout de ses rayons.

Vrai ou faux : Le changement d’heure a été inventé par les Français

Rendons à César ce qui est à César et aux Anglais ce qui leur appartient. Car c’est un sujet d’Edouard VII, William Willet, qui proposa en 1907 de modifier les horaires afin de lutter contre le gaspillage énergétique.

Dès 1916, les parlements anglais et allemand votèrent des lois instaurant des changements d’heure au début du printemps et lorsqu'arrive l'automne. L’Italie, la France et de nombreux autres pays suivirent le pas. Avant d’abandonner l’idée.

Ce n’est finalement qu’en 1976, au lendemain du choc pétrolier, que les parlementaires de l’Hexagone décidèrent de voter une loi permettant d’économiser de l’énergie en réduisant l’éclairage en soirée.

La plupart des autres pays européens s’alignèrent sur la position française dans les cinq années qui suivirent.

Vrai ou faux : Les bébés sont particulièrement affectés par ces changements d’heure

C’est malheureusement vrai. Tout comme les aînés, les plus jeunes connaissent certaines difficultés lors des changements horaires, particulièrement lors du passage à l’heure d’été. Ces modifications affectent évidemment le sommeil des nourrissons. Et peuvent également avoir un impact sur leur appétit. Il est donc vivement conseillé aux jeunes parents d’évoluer étape par étape et d’adapter dès ce jeudi et jusqu’au début de la semaine prochaine, par tranches de 10 minutes, le programme de bébé (lever, repas, sieste, coucher).

Même s’ils sont en bonne santé et n’ont, pour la plupart d'entre eux, aucune sensation désagréable lors des passages à l’heure d’été ou d’hiver, les adultes sont également perturbés par ces modifications. Le projet européen Euclock, mené auprès de 55 000 citoyens, a ainsi démontré que le changement d’heure "représente une perturbation saisonnière significative qui peut avoir des effets sur la santé humaine. (…) Alors que nous pensons généralement que les changements apportés par l'heure avancée ne représentent "qu'une heure", ils ont des effets beaucoup plus importants si nous tenons compte du contexte des changements circadiens saisonniers. Cette "petite" heure se traduit par un retour en arrière de dix semaines dans la progression annuelle de la relation entre notre cycle d'éveil/sommeil, quatre semaines au printemps et six à l'automne."

Vrai ou faux : Tous les Occidentaux passent en même temps à l’heure d’hiver

Non, les habitants de l’Amérique du nord devront encore patienter quelques jours avant de pouvoir profiter d’une heure de sommeil supplémentaire. Ils passeront en effet à l’heure d’hiver le 6 novembre prochain. Mais ces heureux veinards repasseront à l’heure d’été dès le 11 mars 2012. Soit deux semaines avant nous.

PIAB

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK