Heure d'été: nous "perdrons" une heure de sommeil ce week-end

Heure d'été: nous "perdrons" une heure de sommeil ce week-end
2 images
Heure d'été: nous "perdrons" une heure de sommeil ce week-end - © Tous droits réservés

Les Européens vont à nouveau "perdre" une heure de sommeil ce week-end avec le passage annuel à l'heure d'été qui s’effectuera dans la nuit du samedi 30 au dimanche 31 mars. Nous passerons GMT+1 à GMT+2 : à deux heures du matin, il sera déjà 3 heures.

En conséquence de la crise pétrolière de 1973, la France a introduit l'heure d'été en 1976 afin d'épargner l'énergie. Les Iles Britanniques connaissaient déjà l'heure d'été et le Benelux a suivi en 1977.

L'intérêt de l'heure d'été réside, selon ses partisans, dans les économies d'énergie qu'elle est censée permettre, sur base d'une meilleure utilisation de la lumière solaire naturelle, une théorie aujourd'hui fortement contestée. Ses détracteurs avancent de nombreux effets négatifs du changement d'heure qui trouble notamment le rythme biologique des humains comme des animaux.

Différentes réglementations européenne et belge ont imposé l'heure d'été et d'hiver. La dernière en date est fixée par un arrêté royal datant du 19 décembre 2001. Concrètement, à 2 heures dimanche matin, les montres, horloges et réveils sont avancés de soixante minutes, de sorte que le dormeur "perd une heure de sommeil". Mais, si on veut être positif, on peut aussi se coucher une heure plus tôt le samedi.

En Europe, le passage à l'heure d'été se fait dans la nuit du samedi au dimanche le dernier week-end de mars et le passage à l'heure d'hiver au cours de la nuit du samedi au dimanche du dernier week-end d'octobre. Ce dernier aura lieu cette année le dimanche 27 octobre.

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK