Pas d'hostie sans gluten, la recette est sacrée

Pour les catholiques, le pain et le vin deviennent le corps et le sang du Christ pendant la messe.
Pour les catholiques, le pain et le vin deviennent le corps et le sang du Christ pendant la messe. - © AFP

On ne plaisante pas avec les hosties. Le Vatican le rappelle aux prêtres, dans une lettre très officielle. Le message est clair: les hosties sans gluten sont bannies.

Ce petit bout de pain de quelques grammes à peine retient toute l'attention du Vatican. Et pour les producteurs d'hosties, c'est un véritable chemin de croix: pas de fruit, pas encore de miel ou encore moins de sucre. Le pain doit être sans levain et de pur froment. Une autre céréale est tolérée mais en faible quantité. Et pour les intolérants au gluten, la messe est dite: le Vatican n'envisage pas une seconde une hostie sans gluten... Par contre, les OGM ont toujours leur place sur l'autel.

Et pour le vin de messe?

Le vin doit être fabriqué à base de raisins, uniquement...Le Vatican tolère tout juste le moût de raisin en cas d'intolérance au vin fermenté. Un vin que les évêques veilleront à bien conserver pour qu’il ne devienne pas aigre.

Si le Vatican est si pointilleux, c’est parce qu'aujourd'hui, il est possible d’acheter des hosties dans les grandes surfaces où elles ont leur place dans les rayons au même titre que le lait ou le beurre. Le Vatican veut donc s'assurer que les normes canoniques sont bien respectées au moment de leur fabrication. Il rappelle que le pain et le vin deviennent le corps et le sang du Christ, pour les catholiques, pendant la messe. Mais pour que cette transformation s'opère, les produits doivent être conformes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK