Pas d'accord sur le calendrier dans le dossier opposant Ryanair à 400 passagers

Pas d'accord sur le calendrier dans le dossier opposant Ryanair à 400 passagers
Pas d'accord sur le calendrier dans le dossier opposant Ryanair à 400 passagers - © ANTHONY DEHEZ - BELGA

Les parties ne sont pas parvenues à un accord sur le calendrier des débats, vendredi, devant le tribunal de commerce de Charleroi. L'audience concernait le litige qui oppose Ryanair à plusieurs centaines de passagers, à propos de vols retardés ou annulés l'automne dernier.

L'audience d'introduction en février n'avait duré que quelques minutes, le temps de s'accorder sur la date de de ce vendredi.

Le litige concerne 101 vols réservés à l'aéroport de Charleroi, vers des destinations assurées par la compagnie irlandaise à bas coûts.

Les dossiers sont portés par la société gantoise Happy Flights, spécialiste des l'indemnisations dans ce genre de cas. Les demandes introduites par les passagers se basent sur un règlement européen de 2004.

Calendrier imposé par le tribunal

L'audience de vendredi n'aura, elle aussi, duré que quelques minutes. Le tribunal a constaté que les parties n'étaient pas parvenues à se mettre d'accord sur un calendrier de plaidoiries. Celui-ci leur sera donc imposé et communiqué la semaine prochaine.

Ryanair a l'intention d'invoquer des "circonstances extraordinaires" à propos de 19 dossiers, notamment les conditions météorologiques, selon l'avocat de Happy Flights.

Le conseil de la compagnie aérienne, interrogé à ce propos, s'est refusé à toute déclaration.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK