Pas chômé assez longtemps? Pas d'aide à l'embauche... et pas d'emploi

Pas chômé assez longtemps? Pas d'aide à l'embauche... et pas d'emploi
Pas chômé assez longtemps? Pas d'aide à l'embauche... et pas d'emploi - © Tous droits réservés

Ne pas décrocher un emploi parce qu'on a pas chômé assez longtemps : ça peut paraître absurde et pourtant c'est une réalité qui est loin d'être exceptionnelle en Wallonie et à Bruxelles. C'est un effet pervers de certains dispositifs d'aide à l'embauche, ACTIVA, PTP, APE, ou encore ACS...

Tous ces dispositifs ont été créés pour remettre au travail des chômeurs de longue durée mais le problème c'est qu'ils empêchent aussi des candidats qualifiés d'obtenir un emploi.

A Charleroi, une demandeuse d'emploi a ainsi été recalée non pas pour son manque de compétence mais parce qu'elle ne rentrait pas dans la case d'un subside. Corinne Juros, 32 ans avait trouvé un travail, dans une école de la région de Charleroi. Le stylo était presque posé sur le contrat de travail, mais voilà, il lui manquait un document d’ aide à l’embauche, le programme de transition professionnelle avec comme condition dans son cas, 2 ans de chômage. Elle n’en n’est qu’à son treizième mois.

"C'est très démoralisant de me dire que je devais aller signer mon contrat en vue éventuellement d'un CDI (contrat à durée indéterminée). Effectivement la motivation en prend pour son grade", témoigne Corinne.

A l’ONEM de Charleroi, on connait bien ce genre de cas de figure : Michel Ureel, directeur, comprend "la déception et la frustration de ces gens qui se trouvent tout à fait coincés parce qu'il n'y avait plus que cette condition à remplir pour pouvoir rentrer dans le job".

L’effet pervers du à l'arrêté-royal de 1997 "qui partait d'une bonne intention", dit le directeur de l'ONEM de Charleroi. Il vient du fait d’exiger une certaine durée de chômage. Mais aussi du choix systématique de certains employeurs de se tourner vers ces emplois subsidiés en excluant certains candidats qualifiés. Cette matière a été transférée à la Région wallonne et un changement des règles en matière d’aides à l’embauche pourrait intervenir dès juillet 2017.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK