Paris: des féministes molestées lors d'une manifestation anti mariage gay

"Une dizaine de militantes des Femen avaient décidé de faire une protestation pacifique et drôle, d'arriver habillées en nonnes avec des slogans humoristiques, et quand elles se sont avancées vers les manifestants, des types les ont pris en chasse, déchaînés", a raconté la journaliste et essayiste Caroline Fourest. "Les filles ont pris des coups dans toutes les parties du corps", ainsi que des journalistes qui les avaient filmées, a-t-elle ajouté. Des photographes ont été "molestés", a raconté un photographe.

Objectif: "Rechristianiser la France"

La manifestation était organisée par l'institut Civitas, proche des catholiques intégristes, au lendemain d'une première démonstration de force des opposants au mariage entre homosexuels qui ont mobilisé plus de 100 000 personnes dans plusieurs villes de France, selon les chiffres officiels.

Dimanche, plusieurs milliers de personnes s'étaient rassemblés peu avant 14H30 devant le ministère de la Famille avant de se diriger vers l'Assemblée nationale, où doit terminer la manifestation, derrière une large banderole sur laquelle était écrit "Un papa, une maman, pour tous les enfants".

"Notre objectif, c'est de mener une véritable bataille pour la sauvegarde de la famille et de l'enfant", a déclaré un responsable de Civitas. "Le mariage homosexuel, c'est la boîte de Pandore qui va permettre que d'autres revendiquent le mariage polygame, ou le mariage incestueux", a-t-il affirmé, assurant vouloir "libérer la parole des Français".

L'institut Civitas, qui souhaite "rechristianiser la France des clochers et des cathédrales", revendique 1200 adhérents et un réseau de sympathisants d'environ 100 000 personnes.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK