Ouvriers et employés: quelles sont ces différences de statut?

Il reste des différences de statut entre les ouvriers et les emplyés
Il reste des différences de statut entre les ouvriers et les emplyés - © Archive RTBF

Le rapprochement de statut entre les ouvriers et les employés a pour but de gommer les différences qui, historiquement, distinguent les cols blancs des cols bleus. Quelles sont ces différences et qu’attend-on du rapprochement des statuts ?

Certains rapprochements ont déjà été effectués, mais il reste des discriminations importantes pointées du doigt par la Cour constitutionnelle en 2011. La Cour a fixé une date butoir, le 8 juillet prochain, pour les supprimer. Patrons et syndicats n'ont jamais réussi à s'entendre, c’est donc au gouvernement de trancher.

Entre les ouvriers et les employés, des distinctions subsistent en ce qui concerne la durée des préavis, le jour de carence (c'est-à-dire le premier jour de maladie qui n'est pas payé au travailleur), la période d'essai ou le pécule de vacances par exemple.

Certaines de ces différences sont plus favorables aux employés: c'est le cas de la durée de préavis en cas de licenciement. Et c'est la pierre d'achoppement dans ce dossier. La majorité des employés ont droit à 3 mois par période de 5 ans. Certains employés et hauts cadres, ont plus ; ils sont minoritaires.

Quant aux ouvriers, ils sont plus mal lotis. Mais une partie d'entre eux ont déjà obtenu un alignement sur les employés via des conventions collectives. 

Alors quand on parle de rapprochement des statuts, la question est de savoir comment on supprime les discriminations, où l'on met le curseur, et notamment sur la question des préavis. Et ici, les avis divergent selon que l'on se trouve sur le banc patronal ou sur le banc syndical. Les fédérations patronales refusent de s'engager dans un alignement vers le haut pour les ouvriers, qui impliquerait un surcoût salarial. Les syndicats refusent un alignement vers le bas, qui signifierait un détricotage pour les employés, et qui réduirait la protection contre les licenciements.

M.P. Jeunehomme

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK