Surnommés "SS", des agents de la prison de Forest font l'objet d'une enquête

Ouverture d'une instruction sur un groupe d'agents de la prison de Forest
Ouverture d'une instruction sur un groupe d'agents de la prison de Forest - © Tous droits réservés

Le parquet de Bruxelles a ouvert une enquête sur le traitement des détenus par un groupe d'agents pénitentiaires à la prison de Forest, a révélé lundi le quotidien La Dernière Heure. Le parquet de Bruxelles confirme qu'un juge d'instruction a été saisi fin décembre pour des faits de coups et blessures ayant entraîné une incapacité de travail, avec préméditation.

Plusieurs plaintes ont été déposées contre différents agents de la prison de Forest concernant principalement des faits de violences graves et répétées. Depuis fin décembre jusqu'à très récemment, des dossiers ont été ouverts au sein du parquet. Dans le cadre de l'instruction, ainsi que dans le cadre de dossiers restant en information, plusieurs auditions d'agents pénitentiaires ont eu lieu. Elles n'ont, à ce stade, pas encore donné lieu à des inculpations. Les enquêtes et l'instruction se poursuivent.

Selon La Dernière Heure, le groupe de gardiens en cause, surnommés "SS", est attaché à l'aile D de la prison. Le comité de prévention de la torture a été averti de pratiques, qui perdurent depuis plusieurs années. Un ancien détenu évoque notamment la privation d'électricité et les paris des gardiens en rapport avec celle-ci sur ceux qui seront envoyés au trou pour avoir fini par provoquer des incidents.

Des mesures ont été prises par la direction de la prison ces dernières semaines pour tenter de dissoudre le groupe de surveillants.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir