Oui, on peut parler d'été indien pour qualifier la période actuelle

Météo - Un dimanche d'été indien avec jusqu'à 22 degrés
3 images
Météo - Un dimanche d'été indien avec jusqu'à 22 degrés - © Tous droits réservés

Du soleil et des températures supérieures à 20 degrés: l'été indien? Oui mais selon Joe Dassin, c'est une saison "qui n'existe qu'au nord de l'Amérique". Alors peut-on quand même utiliser cette expression pour qualifier la météo actuelle?

Les météorologistes sont parfois partagés... mais uniquement pour une question de vocabulaire. 

L'été indien correspond en effet à une période de temps doux et ensoleillé qui survient après les premières gelées d'automne, le plus souvent entre le début du mois d'octobre et la mi-novembre. Il se produit lorsqu'un solide anticyclone vient s'installer sur le continent européen.

En météorologie, on parle d'une situation de blocage car les perturbations océaniques ne peuvent plus passer pendant plusieurs jours. C'est donc une période de temps sec avec des vents qui sont établis au secteur sud, ayant pour conséquence la remontée de masses d'air d'origine subtropicale et des températures élevées sur la Belgique.

Ce temps agréable donne l’illusion de retourner dans une période estivale pendant quelques jours, d'où le nom d'été indien.

Mais pourquoi cette réticence alors? Eh bien, pour une question de terminologie, l'expression "été indien" venant en effet des Etats-Unis ("indian summer"), alors que l'on parlait plutôt en France d'"été de la St-Martin".

Mais le phénomène existe bien, lui. Pour parler d'été indien, il faut simplement que les températures soient supérieures d'au moins 5°C à la normale pendant au moins 3 jours consécutifs, après l'apparition des premières gelées automnales.

Des gelées qui ont eu lieu tôt cette année en Belgique, juste après le début de l'automne.

Et comme on peut le voir sur le graphique ci-dessous, les températures maximales étant de 14° en octobre, on sera bien trois jours durant 5° au-dessus des "normales saisonnières"

 

Et donc, désolé, Joe, mais cette année, l'été indien n'existera pas qu'au nord de l'Amérique, il s'installe bien en Belgique!

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK