On se marie en moyenne à 31 ans et on divorce à 43 ans

On se marie en moyenne à 31 ans et on divorce à 43 ans
On se marie en moyenne à 31 ans et on divorce à 43 ans - © Tous droits réservés

C’est une tendance en baisse mais ils sont encore des milliers à se dire "oui" chaque année. En 2016, quelques 44.725 mariages ont été célébrés en Belgique. Cela représente une baisse de 0,6% par rapport à 2015 et de 0,3% par rapport à 2014. La diminution du nombre de mariages est importante depuis plusieurs décennies et notamment depuis 1990. Le nombre de mariages a baissé d'un tiers. Bernard Guillaume, échevin de l'Etat civil à Schaerbeek, le constate chaque semaine : "Avant, il m’arrivait régulièrement de marier une dizaine de couples chaque samedi, maintenant si j’en marie 4 ou 5 c’est beaucoup". 

L’impression de l’échevin de l’Etat civil est confirmée par la Fédération royale des notaires : "On voit passer beaucoup de monde dans nos études, lorsqu’on leur demande leur état civil, ils sont plus souvent célibataires. Les gens optent moins pour le mariage et plus pour la cohabitation légale ou de fait."

L'âge moyen au premier mariage était en 2016 de 32,5 ans pour le premier conjoint et de 30 ans pour le second membre du couple. Parmi ces mariages, 1.170 d'entre eux ont uni des personnes du même sexe. Cinq-cent-septante-deux couples de femmes se sont ainsi passé la bague au doigt et 598 couples d'hommes se sont dit oui. Cela représente une hausse de 7% par rapport à 2015.

Moins de mariages donc moins de divorces

Si globalement on se marie moins, on divorce moins aussi. Surtout depuis 2010. Les divorces ont d'abord fortement augmenté entre 1990 et 2010, passant de 20.331 à 28.903. Cela s’explique peut-être et en partie par l’assouplissement de la loi sur le divorce en 2007. Mais ce qui est notable c’est que depuis 2010 les divorces ont baissé de 20% pour atteindre 23.583 divorces en 2016.

Cette diminution s'observe dans les trois régions, mais elle est plus nette à Bruxelles (-8,6%) qu'en Flandre (-2,6%) et en Wallonie (-3,3%).

L'indice conjoncturel de divortialité s'élève, quant à lui, à 426 divorces pour 1.000 mariages en 2016, contre 439 pour 1.000 en 2015. Cela signifie qu'après 50 ans de mariage, moins d'un mariage sur deux parmi ceux célébrés en Belgique s'est terminé par un divorce.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK