On sait maintenant réellement mesurer la douleur

RTBF
RTBF - © RTBF

La douleur est une notion subjective, certains personnes y étant plus sensibles que d'autres. Mais aujourd'hui il est possible, grâce à de nouvelles techniques cérébrales, de mesurer de façon objective quelle est l'intensité de la douleur ressentie par une personne, rapporte le Sunday Times.

Jusqu'à présent on demandait à un patient qui se plaignait de douleurs où il avait mal et si la douleur était forte ou non. Cette dernière notion était très peu scientifique car la notion et le niveau de douleur varient fortement en fonction des personnes.

L'Université d'Oxford a cependant découvert une manière, via un "regard dans le cerveau", de déterminer exactement combien une personne souffre. On utilise pour ce faire des techniques comme la résonance magnétique, une forme de scanner qui montre l'existence de différences entre le cerveau d'une personne qui souffre et celui d'une personne qui ne souffre pas.

Irene Tracey, chercheuse et professeur à l'Université d'Oxford, explique que la douleur fait augmenter l'apport de sang dans certaines parties du cerveau et cela donne une image de l'intensité de la douleur, qui peut maintenant être mesurée par un scanner.

Si la douleur peut réellement être mesurée, cela aura des implications légales et sociales. Les avocats pourraient ainsi par exemple préciser lors d'un procès à la suite d'un accident ou d'un incident le degré précis de douleur ressentie par une victime.

(Belga)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK