On divorce moins en Belgique

On divorce moins en Belgique
On divorce moins en Belgique - © flickr/dark4

Le nombre de divorces enregistrés en Belgique a atteint son plus bas niveau en cinq ans, une tendance à la baisse qui pourrait s'expliquer par la crise, indiquent jeudi les quotidiens De Standaard et Het Nieuwsblad sur base de chiffres de la Fédération belge des notaires. Depuis l'an 2000 le nombre de divorces a même diminué de moitié.

Selon les notaires la crise joue un rôle important dans cette tendance à la baisse. "Les couples qui, dans un autre contexte, divorceraient, restent ensemble car ils ont peur de se retrouver dans les difficultés financières", expliquent-ils.

Concrètement, les notaires ont répertorié le nombre de divorces par consentement mutuel, qui représentent la majorité des cas et sont donc "une bonne indication", explique le président de la Fédération, Bart Van Opstal. Les journaux ne donnent toutefois pas de chiffres absolus.

C'est surtout l'an passé qu'on a constaté une importante diminution du nombre de divorces, selon les notaires.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK