On a voulu traiter Adolf Hitler aux hormones pour le changer en femme

Portrait d'Adolf Hitler extrait d'un livre de propagande
Portrait d'Adolf Hitler extrait d'un livre de propagande - © Archive EPA/RICH EATON

Des espions britanniques voulaient traiter Adolf Hitler avec des hormones féminines à son insu, afin de le rendre plus féminin et de juguler ses pulsions agressives.

Les services secrets ont fait preuve de beaucoup d’imagination pendant la Seconde guerre mondiale afin de tenter de stopper la dictature hitlérienne. C’est ainsi que des espions britanniques ont imaginé d’ajouter des hormones féminines à la nourriture d’Adolf Hitler, dans le but de freiner ses pulsions agressives, selon un livre du professeur Brian Ford à paraître en septembre et cité par le site du Daily Mail.

On avait choisi de mettre des œstrogènes dans les repas du Führer, plutôt que du poison, parce que c’est insipide et que cela aurait eu un effet lent et subtil. Cela aurait été indécelable par les personnes chargées de goûter la nourriture d’Adolf Hitler.

Selon le livre du professeur Brian Ford, le gouvernement britannique a accordé une attention sérieuse à ce plan, le jugeant parfaitement plausible. Des espions britanniques étaient déjà en place et prêts à mener l'opération. 

A.L. avec dailymail.co.uk

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK