"On a soif": un photographe anversois rend hommage aux "Volkscafés"

"Au Saint Eloi" : un Volkscafé flamand
5 images
"Au Saint Eloi" : un Volkscafé flamand - © Jef Van den Bossche

Chopes de bière, photos de football, journaux locaux et tables de billard : le photographe anversois Jef Van den Bossche rend hommage à l'atmosphère des "Volkscafés" (cafés du peuple) à travers une série de clichés intitulée "On a soif", et partagée par DaarDaar.

Il a écumé les cinq provinces flamandes à la recherche de ces établissements traditionnels où "les avocats et les ouvriers du bâtiment, les esprits créatifs, les donneurs de leçons, les misanthropes et les philosophes" viennent "refaire le monde", "commenter l'actualité", "forger des projets" à la sortie du travail. "Pour beaucoup, le volkscafé est le principal point de ralliement, le lieu où tous viennent boire un verre et discuter après leur journée" explique t-il.

Le volkscafé est le laboratoire social du quartier.

Jef Van den Bossche regrette la "disparition" de ces Volkscafés, "et avec eux, la fonction sociale remplie par ces lieux de vie". Il rappelle l'importance qu'ils revêtent au sein des villages et des quartiers, alors que dans le même temps, leur "style" sont imités "au Pays-Bas et en France". 

Avec ses 35 clichés, le photographe perpétue le travail de son père, qui a publié un livre sur le sujet en 2001 avec le même objectif : "dénoncer la montée en puissance de l’esprit 'taverne', qui véhiculait une perspective et une ambiance bien différentes". Jef Van den Bossche "tente de perpétuer cette tradition" et entend désormais parcourir toute la Belgique avec son appareil photo, à la rencontre des "âmes" de ces débits de boisson authentiques et intimes. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK
Week-end Premiere
en direct

La Première Bxl

Week-end Premiere